Eglise Protestante Unie de Périgueux

Eglise Protestante Unie de Périgueux
Culte le dimanche à 10H30, 20 bis rue Antoine Gadaud Coordonnées GPS: N 45.11.13 - E 00.43.05

dimanche 19 février 2017

Les voeux de François Clavairoly


 Résultat de recherche d'images pour "logo fpf"



Paris, le 20 janvier 2017

Communiqué


Les Vœux de la Fédération protestante de France se sont déroulés mercredi 18 janvier 2017 à la Cité de Refuge de l’Armée du Salut, en présence du Premier ministre Bernard Cazeneuve et du ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux.

Cette soirée, au travers de l’allocution de François Clavairoly, Président de la Fédération protestante de France a été l’occasion d’entendre le message du protestantisme Français aux autorités publiques pour 2017, année exceptionnelle du 500ème anniversaire de la Réforme.

Au cours de son discours, Le Président de la FPF a notamment tenu à mettre en garde contre la montée des populismes et du repli identitaire en cette année d’élection présidentielle : «Je forme le vœu que l’on ne dira jamais, en une forme d'analyse prédictive, que l’extrême droite sera bientôt le premier courant de pensée dans notre pays ». François Clavairoly a par ailleurs interpellé les ministres concernant son inquiétude sur la difficulté à parvenir à la signature, avec le ministère de l’Intérieur, d’un protocole d’accord pour l’accueil des réfugiés, projet initié par la communauté Sant’Egidio réunissant la FPF, la Conférence des évêques de France, le Secours catholique, la Fédération de l’Entraide protestante, de « couloirs humanitaires » facilitant l’arrivée et l’accueil des réfugiés du Moyen Orient en France.

Le Premier ministre s’est voulu rassurant sur ce sujet : « Je connais la volonté des protestants de participer activement à cet effort d’accueil de ceux qui sont persécutés, en Irak et en Syrie. Je mesure toute l’importance du rôle que jouent les associations d’inspiration protestante dans l’accueil des migrants. Je salue votre projet de créer aux côtés de la communauté Sant’Egidio et de la Conférence des évêques de France des « couloirs humanitaires » à l’intention de réfugiés, qui pourraient bénéficier de visas pour asile et qui seraient ensuite hébergés et accompagnés en France par des familles que vous aurez identifiées. J’y attache moi aussi beaucoup d’importance et je sais que Bruno Le Roux s’est pleinement investi pour faire aboutir ce projet dans les semaines qui viennent. »

La cérémonie s’est poursuivie avec le lancement de l’année « Protestants 2017, 500 ans de Réformes, vivre la fraternité » avec la diffusion du film de promotion des festivités ; une année de programmation dont deux événements phares : la troisième édition de Protestants en fête qui se déroulera à Strasbourg les 27, 28 et 29 octobre ainsi que la tenue d’un colloque historique à la mairie de Paris les 22 et 23 septembre ayant pour thème « Protestantismes, convictions et engagements » réunissant les meilleurs spécialistes de l’histoire du protestantisme en France et dans le monde. L’intégralité de la programmation est accessible sur le site dédié de la Fédération protestante de France www.protestants2017.org ainsi que la vidéo de lancement.

Pièces Jointes

-       Allocution de François Clavairoly

-       Allocution de Bernard Cazeneuve

-       Photos

-       Dossier de presse 2017

Contact Presse

Aude Millet-Lopez



La Clef du printemps 2016

 ISSN 0766 - 4745      mars 2017 - mai 2017   N° 152
Église Protestante Unie de Périgueux





1517 : il y a 500 ans, la Réforme…

En cet austère automne de 1517, alors que le professeur de théologie Martin Luther affichait ses 95 thèses pour lancer un débat sur la question du trafic des indulgences, qui, dans la bonne ville de Wittemberg, voyait que dans cet acte somme toute banal se jouaient des bouleversements sans précédent pour l’Eglise mais aussi pour toute l’évolution politique de l’Europe et du monde ? 



Sans la Réforme, l’Europe aurait peut-être évolué comme une grande union d’états catholiques, faisant face à un bloc d’états orthodoxes ; les États-Unis d’Amérique n’auraient pas été fondés dans un esprit de liberté religieuse, les 18ème et 19ème siècles missionnaires n’auraient pas exporté des dizaines d’Eglises divisées en Afrique, en Asie, en Australie et en Amérique du Sud… Les deux grandes guerres n’auraient peut-être même pas eu lieu,  les guerres de religions sûrement pas !

Aurions-nous pour autant construit un monde de paix, un monde fraternel basé sur la justice et le respect de la nature ?

A considérer l’Histoire des hommes, la frénésie insatiable de dominer son prochain, l’égoïsme dévorant qui conduit au repli sur soi, la défiance tenace qui projette sur l’autre les démons qui l’habitent, il est plus sûr de considérer que les hommes auraient trouvé d’autres raisons, d’autres opportunités, d’autres nécessités pour provoquer des conflits sanglants à grande échelle.

L’Homme du 21ème siècle a-t-il changé ? Est-il prêt à renoncer à la guerre, à l’exploitation de la Terre, à la domination, à l’orgueil ? Malheureusement, rien n’est moins sûr…

Et chaque jour, on peut se demander si c’est un jour où il se passe quelque chose qui semble banal et qui pourtant porte en lui le germe des nouveaux bouleversements à venir. Chaque jour (presque), on peut scruter l’actualité en posant cette question à Dieu : « où se jouent les véritables enjeux pour demain ? ». Et aussi : « dans quelle mesure en suis-je acteur ? ».

Bien sûr, il n’y a aucune réponse objective à cette dernière question ! Il ne peut y avoir que des réponses subjectives, c’est à dire des réponses personnelles que chacun est appelé à cueillir ou à accueillir en conscience.

Martin Luther a tenté de suivre sa conscience. Il l’a fait en tremblant, dans la fragilité et les limites de la condition humaine. Comme nous ! Pour nous aussi, l’aventure humaine se construit dans les tâtonnements et les hésitations, entre les espoirs et les illusions, entre les aspirations et les désenchantements.

Qui sera notre guide ? Jésus en propose un. Un guide, qui est aussi un enseignant et un soutien… L’Esprit saint que nous pouvons retrouver à travers notre méditation de l’Evangile, dans nos échanges avec les autres, la prière personnelle et communautaire… Peut-être qu’en ces temps troublés, nous sommes appelés, plus que jamais, à cesser toute agitation pour revenir à l’Essentiel, l’« essence du ciel » bien sûr !

Pierrot Munch





Visite de nos amis cévenols

Notre immersion dans la vibrante Assemblée du Désert de septembre 2015, l’union de notre voix à des milliers d’autres pour chanter avec ferveur « A toi la gloire ! » avaient fait naître en nous une joie intense, inédite. Nous avions connu l’émotion singulière d’une rencontre avec Marie Durand dans l’ombre froide de la tour de Constance. Nous avions aussi vécu dans le temple de Quissac un moment de joyeuse détente grâce à nos hôtes attentifs, soucieux de nous régaler, tout en nous faisant connaître de sympathiques détails de leur vie en pays cévenol. Oui tous ces heureux instants nous avaient fait souhaiter la venue en Périgord de ces amis tout nouveaux mais déjà très chers à notre cœur.

Eh bien, notre vœu s’est réalisé grâce à l’effort de ceux, dans le Gard comme en Dordogne, dont les plus exigeantes réalisations ne trouvent jamais le courage démissionnaire. La vie de nos paroisses est marquée par ces temps forts et bienfaisants que leur générosité engendre. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés !



Bien sûr, l’escapade de nos amis fut courte, trop courte à notre goût. Mais ce temps de leur présence parmi nous fut riche d’activités diverses. Le lendemain de leur arrivée et la veille de leur départ, ils ont vécu comme beaucoup de touristes en Dordogne. Ils ont visité la grotte de Villard et fait une croisière sur la Dronne pour découvrir agréablement la noble Brantôme. Bénéficiant d’une guide très remarquable, nous ont-ils dit, ils ont pu apprécier les beautés si souvent célébrées de Sarlat, et plus tard, de Domme, grâce aux bons services d’un petit train. De plus, leurs récits, pendant les dîners avec nous, ont confessé qu’ils s’étaient bien régalés en dégustant des spécialités périgourdines, servies à la ferme-auberge de Faye et dans un restaurant de Sarlat.

Mais le moment le plus lumineux pour tous fut la journée du dimanche. Ce dimanche fut vraiment le jour du Seigneur. D’abord, dans le temple où nous étions si nombreux résonna le magnifique « psaume de la création » que Jafetra, qui nous était revenu, porta à bout de voix avec une émouvante intensité. La chaleur des voix s’alliait au soleil du dehors qui, entrant généreusement par les hautes fenêtres, inondait la maison commune. La musique qui chante si intensément la grandeur de Dieu fut très présente tout au long de ce culte. Christine Munch était à son clavier avec le sourire que nous aimons voir chaque dimanche éclairer son visage ; à ses côtés une très jeune violoniste, Chloé Roussev nous fit don de son talent et toutes deux nous enchantèrent avec Bach et Mozart.

De sa voix ferme et profonde, Christophe Cousinié, le pasteur de Quissac, nous prodigua la bienfaisante nourriture de sa prédication. Il nous fut particulièrement agréable de voir nos deux pasteurs concélébrer ce culte.

De plus, ce temps de recueillement et de méditation fut marqué par un événement rare : le baptême d’une adulte, Hélène Salé, très fermement engagée pour la deuxième fois dans l’activité du conseil presbytéral. Hélène nous parla de sa soif spirituelle et de son exigeante recherche, soutenue par le précieux appui de frères chrétiens qui l’ont fidèlement accompagnée. Hélène sut nous faire partager la joie qu’elle éprouvait en ce jour si important pour elle et ses mots ont touché bien des cœurs.

C’est à la campagne, assez loin de Périgueux, à Savignac les Eglises qu’eut lieu le déjeuner. Une salle vaste et claire, des tables joliment décorées, la lumière partout présente invitaient à s’arrêter là pour entrer dans la fête. A chaque place, François  avait déposé un marque-page aux couleurs de Sauve et de Périgueux portant la date du jour ; chacun aurait ainsi un signe durable de cet agréable moment.

De grandes tables centrales portaient les mets préparés par les uns et les autres : salades, pâtés, viandes et autres étaient offerts en abondance. Il y fut fait grand honneur avant de déguster les succulentes préparations de Jafetra qui, comme en d’autres occasions, se proposèrent à nous avec la marque d’excellence qui les caractérise toujours. Mais, dans ce lieu de fête, on remarqua tout au long du repas de magnifiques fleurs vertes que Maïté  avait eu la patience et la générosité de préparer pour chacun des participants et nous étions fort nombreux !... Merci à elle pour ces jolies serviettes en fleur que beaucoup, pour ne pas les faire disparaitre, ne déplièrent pas, afin de pouvoir les emporter et découvrir à tête reposée leur secret de fabrication.

Le groupe des jeunes malgaches de notre paroisse avait fait un effort très marqué de préparation et d’entrainement pour offrir un spectacle de chants et de danses qui fut très apprécié.

Ajoutons que nos amis cévenols remirent à Stéphanie Chemaly, la présidente du Conseil presbytéral, une fourche en bois de micocoulier dont nous avions découvert, lors de notre voyage à Sauve, que c’était une spécialité de l’endroit, très originale en vérité.

La visite du Périgueux protestant termina pour ceux qui pouvaient encore marcher cette journée de lumière.

On pourrait parler longtemps encore de ces moments partagés ! Et quand on évoque ce qui est réussi et qui plaît, on n’en finit pas de s’attarder sur de nouveaux détails… Ne retenons donc que l’essentiel et disons simplement qu’avec nos amis de Sauve il n’y a pas de fausses notes qui altèrent nos discours ou d’intentions agressives qui troublent nos échanges. Nous sommes bien ensemble, c’est tout. Nous y sommes en paix et en joie.

C’est bon de jouir de cette paix où ni la tête ni le cœur n’ont à se plaindre de ce qui est. D’aucuns diront peut-être, que cela tient à ce que l’on se contente de bien peu… auxquels on pourra répondre que si l’on ne demande pas davantage, c’est parce que l’on reçoit beaucoup, gratuitement, sans mesure ni calcul, que si l’on reçoit beaucoup, c’est peut-être parce que l’on demande autrement… en donnant un peu aussi…

Sans doute est-ce là le plus beau cadeau de cette rencontre avec de vrais amis. Et il nous a bien semblé que Jésus, notre grand frère aimant, si présent dans tous nos bonheurs, souriait en nous regardant de sa fenêtre du ciel.

Monique



Célébration de la semaine de prières pour l’unité des chrétiens
Le 19 janvier 2017 au temple de Périgueux
Il fait bien froid dans les rues de Périgueux en ce jeudi 19 janvier et chacun presse le pas pour gagner le temple où va se dérouler la célébration œcuménique 2017 : membres des Eglises anglicane, catholique, orthodoxe, protestantes, nous sommes d’abord tous frères en Christ qui nous rassemble ce soir et les moments chaleureux qui nous attendent vont vite nous réchauffer. Certains sont venus de loin parfois, malgré le mauvais temps, comme par exemple une partie de la chorale de Coulaures de Florence. Les chants vont, non seulement ponctuer le déroulement de la cérémonie, mais nous unir davantage à travers l’expression de notre foi.

C’est avec « Venez le célébrer / Come on and celebrate » qu’entrent en procession les célébrants avec la Bible. Puis Pierrot Munch nous accueille avec 2 Cor 5, 18 « Que la grâce et la paix de Dieu qui nous a réconciliés avec Lui en Christ soient avec vous. » Nous allons ce soir, non seulement célébrer l’amour et la grâce de Dieu, mais reconnaître la douleur causée par les divisions et entendre la Parole qui nous exhorte à la réconciliation.

Ce sont nos péchés qui sont la cause des divisions qui nous font souffrir : ils sont matérialés par de gros cartons portant le nom de chacun d’eux et symbolisant une pierre ; nous allons les nommer un par un en les confessant : manque d’amour / hostilité et mépris / fausses accusations / discrimination / persécution / communion brisée / intolérance / guerres de religion /abus de pouvoir / mépris ; chaque « pierre » est déposée par une personne différente ; empilées, elles forment un mur, symbolisant celui qui nous sépare et pour lequel nous demandons pardon. C’est le « Bleibet hier und wachet mit mir » (restez ici et veillez avec moi) de la communauté de Taizé qui nous accompagne dans l’humilité de cette demande de pardon conclue par Mgr Rouet.

Mais nous entendons ensuite la Parole à travers Luc 15 : 11-24 et 2 Cor 5 :14-20 : nous sommes réconciliés avec Dieu et le temple résonne de notre joie avec l'Alleluia dit de Taizé avant la prédication de Thomas Magimel. Il explique que c’est dans la perspective de l’anniversaire des thèses de Luther que le Conseil des Églises en Allemagne, à l’invitation du Conseil œcuménique des Églises, a élaboré les textes pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens de cette année ; ces textes sont le support de la célébration de ce soir. Il évoque aussi le voyage du pape François en Suède le 31.10.2016 et ses paroles : « Luther avait pour objectif de renouveler l’Église et non de la diviser ».

Ce mur symbolique que nous avons devant nous renvoie à d’autres, par exemple celui de l’ancienne Allemagne de l’Est : il est tombé en 1989 après une révolution pacifique qui avait commencé dans les églises protestantes où les gens se réunissaient avec des bougies, symboles de paix, pour laquelle ils priaient.

Le mur de nos péchés est ensuite démantelé : chaque « pierre » est enlevée et retournée pour faire apparaître un nouveau mot comme communion / amour / vérité / entraide…avant d’être redéposée pour former une croix de paix et d’espérance. Cette construction est accompagnée du choral de Bach « Aus meines Herzens Grunde sag ich dir Lob und Dank » (Du fond de mon cœur je te loue et te rends grâce). Nous échangeons ensuite un signe de paix avant de confesser notre foi en prononçant ensemble le symbole des apôtres.

Après chaque partie de la prière d’intercession, par groupe de trois, douze personnes allument une bougie à une source centrale ; puis, ensemble, elles vont vers les participants qui ont une petite bougie pour partager cette lumière ; tels les disciples, nous sommes les ambassadeurs du Christ, comme nous l’avons entendu dans les lectures : nous devons porter Sa lumière dans les lieux enténébrés du monde ; puis nous nous unissons dans le chant du « Notre Père » de Rymski-Korsakov.

Nous recevons la bénédiction et c’est sur le « Resucito » plein d’allégresse que s’achève la partie liturgique de la soirée.

Après un buffet très riche, alimenté par les participants de la soirée, Mgr Rouet a poursuivi avec la conférence prévue dans le cadre du cycle œcuménique sur la question de l’engagement des Chrétiens en politique.

Mgr Rouet a d’abord relu l’histoire du rapport entre religion et pouvoir politique depuis 2000 ans en s‘appuyant sur d’innombrables citations de discours ou de lettres très intéressantes de responsables politiques et religieux. Il a souligné deux étapes marquantes : une étape unitaire où religion et pouvoir politiques sont étroitement imbriqués car incarnés par une seule et même personne ; et une étape duelle avec la distinction où chacun cherche à influencer ou dominer l’autre et finalement la séparation qui se passe en France avec la loi de 1905. Mgr Rouet a conclu avec un appel à sortir de cette dualité pour entrer dans un rapport et un dialogue à trois dimensions : le religieux, le politique et le public.

En passant, il a rappelé la triple exigence du message biblique que le Concile Vatican II nous engage à suivre, appelant les Chrétiens à s’engager avec tous les hommes de bonne volonté quelle que soit leur croyance pour promouvoir l’unité de l’humanité, rappeler la destination universelle des biens (la terre appartient à tous les êtres humains) et s’engager pour une juste répartition des produits.

La vocation des religions n’est donc pas de créer des groupes de pression sur le pouvoir politique, mais d’encourager les croyants à s’engager, chacun à son niveau, dans la vie de la cité, sachant que, ne pas s’engager n’est pas un acte neutre et favorise toujours un courant politique.

Certes nous ne sommes pas encore parvenus à l’unité parfaite pour laquelle Jésus a prié (Jean 17 23), mais que de chemin déjà parcouru ! L’œcuménisme est bien vivant, nous en avons témoigné ce soir à travers cette célébration vécue dans la fraternité. Que le Père nous aide à poursuivre notre route, comme Il nous le demande, en ministres de la réconciliation.

Stéphanie , Catherine , Pierrot Munch


Synode Régional

Du 18 au 20 novembre 2016 à Mazamet

Dès l'arrivée, l'accueil chaleureux donnait l'ambiance qui allait régner sur ces trois journées. Pour le travail sur le thème de la Déclaration de foi, nous était proposée la « version 2 », nouveau texte intégrant les réflexions et remarques de toutes les églises sur le texte de départ.

Il s'agissait donc, comme nous l'avions fait en juin, pour la « version 1 » d'émettre un avis sur ce nouveau texte et de proposer éventuellement des modifications. Que ce soit en ateliers ou en plénière, le travail a été dense ; les échanges riches sont restés sereins, sous la houlette de Pierrot, dont les qualités de modérateur ont été justement saluées. Les rapporteurs ont ensuite effectué un énorme travail pour rédiger à partir de toutes les propositions, une synthèse « version 3 » ; un exemplaire est affiché au fond du temple.

C'est maintenant au Synode National du mois de mai qu'il revient d'établir, à partir des travaux de chaque synode Régional, le texte définitif.

À propos du budget, il faut souligner la situation préoccupante des finances : pour la seconde année consécutive, le budget est en déficit. La tendance doit impérativement être inversée dans les prochaines années car à ce train-là, les réserves seraient épuisées en 4 ans.

L'exposition Luther était présentée ; composée de deux panneaux historiques et de huit panneaux thématiques, elle connaît un grand succès qui déborde même nos frontières.

Les jeunes ont exposé leur travail lors du « Grand Kiff », sur les thèses, notamment « Témoigner » et « Résister ». Le prochain « SO Kiff » aura lieu les 29 et 30 avril et le 1er mai.

Les Éclaireurs / Éclaireuses Unionistes ont présenté leurs différents groupes et leurs actions et annoncé pour cette année une « Journée de la fraternité » correspondant à peu près à l'anniversaire de Baden-Powell.

« C'est ça aussi l'Église » sont des vidéos proposées par la Coordination nationale sur Youtube : il s'agit de montrer ce qui se fait, pour encourager des initiatives locales afin de toucher de nouvelles générations ou rompre l'isolement.

Pour le Défap, cf. Lettre du Défap N°10 septembre 2016 sur le présentoir au temple) Il a un nouveau président : le pasteur Joël Dautheville. Le souhait est d'avoir dans chaque paroisse un référent Défap. Il existe une équipe mission régionale prête à venir dans les paroisses.

Le samedi soir a donné lieu à un très beau concert offert par le groupe musical de Marion Combes ; les cinq artistes ont interprété des negro-spirituals et une version du Notre Père qui nous ont émus et ravis.

La réussite matérielle du synode de Mazamet a été le fruit d’une organisation parfaite à tous niveaux de responsabilités comme dans les familles ; ceci malgré un contexte difficile (la maladie du pasteur de Mazamet), grâce à un CP et une communauté soudés, et la solidarité d'autres pasteurs.

Ces journées, vécues dans la spiritualité et la fraternité se sont terminées par le très beau culte d'installation du nouveau Conseil Régional dont voici la composition :

Pasteurs titulaires :             Élisabeth Brinkman, Éric de Bonnechose, Anne-Marie Feillens, Pascal Lefèvre, Alain Pélissier, Nadine Py Théodore

Laïcs titulaires :                     Chantal Fabre, Christiane Iribarren, Isabelle Montet, Muriel de Préval, Bruno Galibert d'Auque, François-Olivier Manson, Jean Michel Henric



Pasteurs suppléants :          Christophe Jacon, Emmanuelle Mouyon, Marianne von Allmen Kohler

Laïcs suppléants :                  Dominique Bousquet, Henri Maitel-Hébrard, Brigitte Pouydesseau



Ont été élus Synode National :

Pasteurs titulaires :             Christophe Jacon, Valérie Mali, Laurent Marty, Pierrot Munch, Françoise Pujol

Laïcs titulaires :                     Philippe Crouzet, Chantal Fabre, Viviane Gabarra, Pauline Jeanmougin, Daniel Schoenenberger

Pasteurs suppléants :          Michel Jacob, Magalie Schvartz, Gilbert von Allmen

Laïcs suppléants :                  Jeanne Laurent, Christophe Merry, Pierre Soubeyran



Catherine





Bilan financier 2016

Grâce à vos dons, le budget de notre paroisse est quasiment à l’équilibre, puisque nous terminons 2016, avec un déficit de 72 €.

Le conseil presbytéral vous remercie de vos efforts financiers. Par votre implication, en plus de nos dépenses de fonctionnement, nous avons eu la possibilité de mettre nos bâtiments aux normes ; l’accès aux personnes à mobilité réduite a été réalisé et nous avons changé la sonorisation au temple.

Le 19 mars aura lieu notre assemblée générale où vous pourrez avoir le détail de notre budget réalisé en 2016 et les orientations pour 2017.

Dans un précédent courrier, nous vous avions indiqué le déficit en augmentation de la Région protestante du Sud-ouest, ainsi que de plusieurs autres Régions. Certaines paroisses sont en retard pour le règlement de leur contribution (appelée « cible ») à la Région. Dans ce contexte financier morose, la paroisse de Périgueux se réjouit de pouvoir honorer ses engagements. Mais, elle n’oublie pas que son poste pastoral est financé pour moitié par la solidarité d’autres paroisses. C’est pourquoi, à l’avenir, il serait heureux que la participation financière de Périgueux au budget régional puisse sensiblement augmenter.

Le don financier est un engagement et un choix difficiles parfois. Nous vous proposons ces versets de la Genèse pour illustrer notre reconnaissance.

20 Jacob fit un vœu, en disant : Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,

21 et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l'Éternel sera mon Dieu ;

22 cette pierre, que j'ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu ; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras. (Genèse 28, 20-22)

Le conseil presbytéral



Nouvelles de l'Entraide

2016 s'est terminé avec la vente de douceurs lors de l'arbre de Noël et nous voulons vous remercier pour la réussite de cette vente. Nous nous étions posé la question du maintien ou non de celle-ci étant donné le nombre d'heures que nous devons passer "en cuisine" ! Mais grâce à vous tous, ce fût une réussite avec une recette de 555 euros. Merci !

Pas de pose durant les vacances de Noël et ce début d'année pour notre soutien auprès de personnes en difficulté de même que pour notre participation active au sein de la Cellule Référence Migrant. Sachez que toute personne désireuse de donner de son temps pour de l'apprentissage du français ou encore de l'accompagnement, des visites etc. peut contacter la cellule au 07 68 44 61 64 ou encore par mail : accueil.refugies24@gmail.com. Vous serez redirigés auprès des associations demandeuses de bénévoles.

Notre assemblée générale aura lieu le 19 mars 2017 et les reçus fiscaux pour l'année 2016 seront envoyés courant février.

L'équipe de l'ACEPP
(Entraide protestante de Périgueux)





Echos du Conseil Presbytéral (CP)

        Réunion du 5 novembre 2016

Point financier : nous sommes à jour pour la contribution à la Région, mais les recettes sont à ce jour insuffisantes pour que le budget soit équilibré. Julie et Hélène vont finaliser la lettre financière. Lors de la formation des nouveaux trésoriers, suivie par Julie, a été souligné que la situation financière de l'ensemble de la Région est négative au point qu'est à craindre, pour l'avenir, la suppression de plusieurs postes de pasteurs.

Travaux : en ce qui concerne l'immobilier, Stéphanie remercie Dominique, Pierre et Françoise Gautier pour tous les travaux et la gestion de la Maison paroissiale. Françoise expose les besoins pour la MP. Le règlement intérieur va être complété d'une rubrique « entretien et ménage ». Nous faisons le point sur les travaux effectués (crémone) et en attente (porte salle du caté) puis acceptons le devis présenté par l'entreprise Denys Audio pour changer le matériel de sonorisation.

Nouvelles de la paroisse : pour améliorer la communication, comme il y a parfois un décalage de plusieurs mois entre les événements de la vie de notre paroisse et la parution de La Clef, nous décidons d'intégrer dans les annonces du culte un petit retour pour mieux informer la communauté.

Accueil fraternel : Le bilan de l'accueil de la paroisse de Sauve est tout à fait positif : visiteurs et familles accueillantes ont été très heureux de ces quelques jours de partage fraternel et Pierrot a eu un excellent retour sur le culte, enrichi du baptême d'Hélène.

Projets à venir : nous nous penchons d'abord la Déclaration de foi à partir du document de travail envoyé aux CP en préparation au synode régional ; ensuite, pour le lieu de la fête de paroisse, nous optons pour Siorac de Ribérac ce qui permet de tourner vers une autre ecclésiole ; enfin, nous envisageons, en nous appuyant sur les données de la recherche historique menée par Daniel Charbonnel « Histoire des protestants à Périgueux » et l'exposition Luther, d'ouvrir le temple lors des journées du patrimoine 2017.





        Réunion du 3 décembre 2016

Point financier : en ce qui concerne le budget, il manque 10 700€ pour boucler l'année ; la lettre financière sera envoyée dans quelques jours.

Déclaration de foi : Pierrot en fera le thème du culte du 11 décembre et un compte rendu du synode sera présenté au moment des annonces puis affiché au fond du temple avec les listes des élus aux Synodes Régional et National.





Nouvelles de la paroisse :

Nous voulons remercier Addy et Cees pour le service qu'ils assurent avec l'envoi de cartes d'anniversaire aux paroissiens au-delà d'un certain âge, geste que nous savons être toujours apprécié.

Un temps de prière régulier au temple semble correspondre à un besoin exprimé par plusieurs paroissiens : nous choisissons le créneau 12h30 – 13h30 pour le troisième jeudi de chaque mois à partir du 15.12.

Nous travaillons sur l'organisation de l'Arbre de Noël du 18 décembre, les actions menées dans le cadre du Conseil Chrétien de Périgueux dont l'exposition sur la Réforme (Luther), les Voix de la Bible et Onésiphore, puis sur la préparation de la veillée et du culte de Noël.

Mme la Préfète a rencontré Stéphanie et Pierrot le 17 novembre pour une prise de contact.





        Réunion du 21 janvier 2017

Point financier : nous faisons le point sur la situation financière : les nombreux dons du mois de décembre ont permis de rééquilibrer la situation avec un solde débiteur de 72,07€. Un mot de remerciement sera inséré dans l'enveloppe de l'envoi du reçu fiscal et dans La Clef.

La réflexion menée par l'Église catholique pour le prêt des églises lors d'obsèques et de mariages protestants ou mixtes se poursuit ; il reste à préciser la question financière.

Travaux : Un grand merci à Matthieu Lizel et Pierrot qui ont aidé le prestataire à installer la nouvelle sono du temple dont nous apprécions la qualité.

Les travaux en cours (porte-fenêtre salle arrière du temple et moquette MP) devraient être terminés pour la fin février.

Nouvelles de la paroisse :

Nous revenons sur les moments que sont la veillée du 24 décembre, le culte du 25 décembre et la célébration œcuménique du 19 janvier 2017.

Nous nous réjouissons d'accueillir un nouveau membre dans l'association cultuelle et commençons à réfléchir à l'organisation de l'Assemblée Générale du 19 mars 2017.

Nous prenons connaissance d'événements particuliers : concerts pour le printemps et l'été, échanges de chaire dans le consistoire le 2 avril, cycle œcuménique à l'automne sur la Réforme.





Adresses utiles

Maison Paroissiale : Pierrot Munch (Port. 06 75 11 31 80)

40 rue Michel Roulland - 24000 Périgueux                             05 53 53 09 83                         epuf.perigueux@protestants.org

Présidente du Conseil Presbytéral : Stéphanie

                                                             

Trésorière : Julie 



Compte paroisse : Crédit Agricole N°xxxxxxxxxxxxx


Secrétaire - Archiviste : Catherine

Journal Ensemble : F G



Entraide : Magali

                      

Trésorière : Francine )

Animatrices École Biblique : Pâquerette  et Esther

                                                                                                            

Animatrice Catéchumènes : Marion

                                                                                                                                                                   

Temple : 20 bis rue Antoine Gadaud 24000 Périgueux

Toutes les infos sont sur le Blog de la paroisse : http://erfperigueux.blogspot.fr/



La CLEF, Bulletin de l’Église protestante unie de Périgueux. Prochain numéro en juin 2017





Carnet

       Nous avons proclamé notre espérance pour :

Youri Boisselet, décédé le 28 novembre 2016 à Périgueux

Jeanne Delcausse, née Rouvier décédée le 25 décembre 2016 à Neuvic

Guy Defoulounoux, décédé le 16 janvier 2017 à Libourne




Calendrier de mars à juin 2017
mars
avril
mai
juin


2
Culte avec sainte cène

16h Groupe des parents
2
20h00 Etude biblique œcuménique à Px




4
20h00 Etude biblique œcuménique à Px
4
18h Culte à Montpon



3
16h00 JMP à Ribérac
19h00 JMP à l’Arche
  8
20h30 Concert d’orgue Baroque au temple


3

3-4 : WE caté à Px
5
Culte avec Ste-Cène
  9
Culte / école biblique
7
Culte / école biblique
4
Culte de Pentecôte
7
16h00 Culte à Ribérac
17h15 Etude biblique œcuménique à Ribérac
20h00 Etude biblique œcuménique à Px
11
16h00 Culte à Ribérac
17h15 Etude biblique œcuménique à Ribérac

9

15h Culte à Vergt
9-12 mai
VOIX DE LA BIBLE
18h Vernissage expo
19h Prière d’ouverture






10
15h30 Etude biblique MP
6
15h Culte à Vergt
20h Etude biblique œcuménique
9
18h00 Culte à Montpon
13
18h00 Culte à Montpon
11
20h00 Film La Résurrection
7
15h30 Etude biblique MP


14
12h15 - 13h45 Lecture œcuménique de la Passion à la Cathédrale 
12
19h00 Prière de clôture dans le Cloître
8
18h Culte à Montpon








12
Culte / école biblique
16
Culte de Pâques avec sainte Cène
14
Culte avec sainte Cène
11
Culte








14
15h00 Culte à Vergt
19
15h30 Etude biblique MP




15
15h30 Etude biblique MP
20
12h30 à 13h30 Prière au temple
16
16h00 Culte à Ribérac
17h15 Etude biblique œcuménique à Ribérac
15
12h30 à 13h30 Prière au temple
16
12h30 à 13h30 Prière au temple
21
20h30 Etude biblique MP
18
12h30 à 13h30 Prière au temple
16
20h30 Etude biblique MP
17
20h00 La mission dans le protestantisme à l’Arche


19
20h30 Etude biblique MP


18
18-19 WE caté à Px


20
20-21 WE REGIONAL Caté


19
10h Culte court
10h30 AG
23
Culte
21
Culte
Journée régionale écoles bibliques
18
Culte / école biblique


  





24
20h30 Etude biblique MP








  





26
Culte / école biblique
30
Culte
28
Culte
25
Culte & sainte Cène
29
15h00 Culte à Cubjac


31
15h Culte à Cubjac


Important pour lire le tableau ci-dessus :
       Lorsque le lieu n’est pas précisé, c’est au temple de Périgueux

       Lorsque l’heure n’est pas précisée, c’est à 10h30

       MP : Maison Paroissiale 40 rue Michel Roulland à Périgueux

       Les dates sur fond grisé correspondent à des vacances scolaires

        



Cultes en dissémination

Montpon à 18h00............... 9 mars.................... 13 avril................... 4 mai................. 8 juin

Vergt à 15h30..................... 14 mars.................. 9 mai...................... 6 juin

Cubjac à 15h (chez Mme Ruth Noël).................. 29 mars.................. 31 mai

Ribérac (Chapelle de l’hôpital)........................... 7 mars.................... 11 avril............... 16 mai



Cultes et événements particuliers

       Vendredi 3 mars 2017

Journée Mondiale de Prière

       à Périgueux à 18h30 (Lieu : L’Arche – 34 rue Victor Hugo – 24000 Périgueux)

       à Ribérac à 16h00 à la chapelle de l’hôpital

       Dimanche 19 mars 2017

Assemblées Générales : Culte à 10h00 suivi à 10h30 de l’AG de l’Eglise Protestante Unie de Périgueux puis celle de l’Entraide Protestante

       Dimanche 2 avril 2017

Echange de chaire dans le consistoire. Les pasteurs du consistoire assurent tous le culte dans une autre paroisse ce dimanche-là.

        Elisabeth Brinkman à Périgueux

        Pierrot Munch à Libourne

        Marianne von Allmen dans le Bergeracois

        Catherine Louvet à Ste Foy la Grande

        Gilbert von Allmen à Pessac

       Du mardi 9 au vendredi 12 mai 2017

Les Voix de la Bible

Le thème de la fraternité a été choisi par la Fédération Protestante de France comme fil rouge des projets de commémoration des 500 ans de la Réforme. Fraternité entre les Eglises et au sein des Eglises, fraternité avec le monde… Les Voix de la Bible se feront l’écho de ce thème à travers l’exposition proposée.

       Inauguration de l’exposition 9 mai à 18h00 suivie d’un apéritif dans le cloître.

       Prière d’ouverture : 9 mai à 19h00 dans le cloître

       Film : « la Résurrection » le jeudi 11 mai à 20h00 à CAP Cinéma

       Prière finale : 12 mai à 19h00 dans le cloître

       Mini-conférences : voir programme détaillé à paraître début Avril

       Exposition sur la Fraternité dans la Bible et entre les Eglises

       Dimanche 2 juillet 2017

Fête de la paroisse à Siorac de Ribérac de 10h30 à 16h

       10h30 : Culte à l’église du village

       12h30 : Repas à la salle des fêtes





Ecole Biblique au Temple de Périgueux (10h30 – 11h45)

Séance à 10h30 avec un accueil à partir de 10h15 au temple

12 mars........................... 26 mars

9 avril.............................. 7 mai

4 juin (Pentecôte)........... 18 juin

2 juillet (Fête de la paroisse)



Journée régionale Ecole biblique :

21 mai : Journée régionale Ecole Biblique et caté à Peyreguilhot



Week-end Caté : (à partir du samedi dès 15h jusqu’à la fin du culte du dimanche)

18 et 19 mars : Week-end à Périgueux

20 et 21 mai : Week-end régional à Peyreguilhot (horaires à définir)

3 et 4 juin : Week-end de Pentecôte à Périgueux



Etudes Bibliques à la Maison Paroissiale de Périgueux

Le mercredi après-midi de 15h30 à 17h00

15 mars........................... 19 avril......................... 10 mai............................. 7 juin

Le vendredi en soirée de 20h30 à 22h00

24 mars........................... 21 avril......................... 19 mai............................. 16 juin

L’étude biblique est ouverte à tous, quelle que soit votre culture biblique. L’essentiel est le désir de découvrir Dieu dans la Bible.



Etudes Bibliques œcuméniques

Périgueux 20h (à la Maison diocésaine)............... le premier mardi du mois

7 mars............................ 4 avril........................... 2 mai.............................. 6 juin

Les séances portent sur des textes choisis du livre des Actes des Apôtres.



Groupe de parents

Le dimanche entre 16h et 18h. Lieu à préciser

2 avril



Prière au temple : un espace de prière ouvert à tous pour remercier Dieu, déposer un fardeau, confier un proche, prier avec d’autres…

Le 3ème jeudi de chaque mois entre 12h30 et 13h30 au temple de Périgueux

16 mars........................... 20 avril......................... 18 mai............................. 15 juin



Concerts au temple



        samedi 8 avril à 20h30 : Concert d’orgue et de musique Baroque



        Vendredi 7 juillet à 20h30 : trois musiciens : flûte, théorbe et viole, avec un programme de musique berlinoise, autour de Carl Philip Emanuel Bach et ses contemporains et un programme de musique française et italienne autour de Vivaldi.



Annonce

Nous cherchons un canapé en bon état et pas trop grand et une table basse pour le aménager le coin caté à la Maison Paroissiale. Contacter le pasteur   

Méditation

 Si tu n'as que l'Amour

Mon frère, ma sœur, heureux es-tu si tu aimes.

Heureux es-tu si tu n’as que l’amour,

si tu ne peux rien faire d’autre pour ton prochain que de l’aimer.



Heureux es-tu si ta seule espérance, ta seule raison d’être,

ton seul service pour ton prochain, c’est cet amour,

car, ainsi, tu es plus utile pour ton prochain

que ceux qui le servent sans l’amour

et que ceux qui travaillent pour lui sans l’aimer.



Heureux es-tu si ton amour est ta seule foi et ta seule espérance.

Car par l’amour tu loues Dieu mieux que

ceux qui ont la foi et l’espérance sans avoir l’amour.



Heureux es-tu si l’amour fait de toi un perdant dans ce monde.

Heureux es-tu si tu ne sais pas te défendre.

Car Dieu fait de nous des handicapés par l’amour,

 à l’image du Christ.





Mon frère, ma sœur, heureux es-tu si l’amour te fait signe,

même si les chemins sur lesquels il t’entraîne

sont rudes et escarpés.



Car alors, tu ressembles au Christ qui par délit d’amour

fut conduit sur la croix et dans la gloire.



Pasteur Alain Houziaux