Eglise Protestante Unie de Périgueux

Eglise Protestante Unie de Périgueux
Culte le dimanche à 10H30, 20 bis rue Antoine Gadaud Coordonnées GPS: N 45.11.13 - E 00.43.05

lundi 3 septembre 2018

samedi 25 août 2018

La Clef d'automne 2018









Juillet et août sont passés, c’était les vacances attendues par les uns (enfants, actifs…) et redoutées par les AUTRES (les malades, les solitaires suite à des séparations, des décès ou la retraite...)
Les vacances, c’est prendre le temps de s’asseoir pour regarder, lire, bavarder et se retrouver en famille ou avec les amis, c’est aussi découvrir d’autres horizons, pratiquer d’autres activités (sportives, culturelles, spirituelles...)

Septembre arrive avec ses changements de rythme : la reprise des activités scolaires, professionnelles et autres, le culte de rentrée. Notre paroisse vit un temps de vacance pastorale avec le départ de notre pasteur Pierrot Munch et son épouse Christine appelés pour d’AUTRES missions.
Nous vivons un CHANGEMENT et une SITUATION DIFFERENTE. Dieu nous propose un choix : subir passivement ou agir activement. Comment transformer ses trois mots AUTRE, CHANGEMENT, DIFFERENCE. Si nous remplissions nos vies et celle de la paroisse en entendant l’appel de Dieu en Jésus Christ : Commençons par nous accueillir les uns les autres dans nos différences. Si nous nous écoutions en cherchant la richesse de notre prochain. Si nous nous levions pour découvrir le pasteur Gilbert Von Allmen qui viendra nous soutenir à temps partiel.Soutenus, nous marcherons énergiquement, ensemble dans la joie, pour perpétuer l’activité de notre paroisse dans ses activités cultuelles et pour s’investir dans nos groupes : entretien des locaux, des jardins, suivre l’enseignement de la bible, jouer de la musique au Culte. Surtout dites ou écrivez ce que vous souhaiteriez, ce que vous aimez ou n’aimez pas. Alors nous serons devenus autres par le changement en nous acceptant dans la diversité de nos expressions.


Bonne rentrée,     Hélène

Fête de la paroisse

Le 17 juin 2018, comme l'an passé, la fête de Printemps de la paroisse s'est déroulée à Siorac de Ribérac, dans un écrin de verdure mis à la disposition de tous par Maïté et Jean . Un moment d'autant plus émouvant qu'il s'agissait de la dernière fête de notre pasteur Pierrot, avant son départ pour Nantes où il va officier désormais. Après la lecture d’Ézéchiel 17.22-24 et de Marc 4,26-34, la prédication s'est appuyée sur l'environnement idéal dont nous bénéficiions afin de rappeler l'importance de la terre dans laquelle la graine est plantée et germe, image du chrétien grandissant sous le regard bienveillant et avec l'aide de Dieu. Ce culte a été l'occasion également de dire au revoir à Hani , qui part rejoindre ses proches à Madagascar après plusieurs décennies passées en France.

Afin de remercier Pierrot pour son investissement au sein de la paroisse, les enfants de l'école biblique ont inscrit des petits mots sur du papier coloré, qu'ils ont lus avant de les lancer vers le ciel à l'aide d'avions de papier, dans un festival de couleurs. Il était alors temps de partager les plats salés et sucrés, ainsi que les boissons, apportés par chacun, le tout élégamment disposé sur la remorque d'un tracteur. Au cours de ce repas, pris en plein air sous un soleil resplendissant, Jean Roche s'est improvisé conférencier afin de nous conter une page de l'histoire du protestantisme, connue sous la désignation des ''Protestants au désert''. Il nous a ainsi narré, non sans émotion, cette période difficile débutée en 1685 (révocation de l’Édit de Nantes) au cours de laquelle les protestants ont dû entrer en clandestinité afin d'échapper aux persécutions religieuses menées en France. La journée s'est poursuivie autour de jeux en bois amenés par Léon , venant parfois de très loin, où tout le monde a pu participer et retrouver son âme d'enfant. Enfin, les derniers des derniers ont pu profiter d'une visite de la propriété, ''confortablement'' installés sur la remorque du tracteur, piloté par Jean , avant que nos hôtes ne nous expliquent avec passion la rénovation de la bâtisse qui nous a accueillis. Encore merci à eux.
Une belle journée qui ouvre la voie d'une année de vacance pastorale sous le signe de la fraternité et de la solidarité.
Sabine et Gilles





Culte d’au revoir au Pasteur Pierrot 
et Christine MUNCH LE 26/06/18

Benjamin, Pierrot, Christine, Barbara et Joseph



Nombreux sont ceux qui se pressent à l'entrée de notre temple en ce dimanche matin : c'est qu'il s'agit du dernier culte de Pierrot dans le cadre de son ministère à Périgueux. Christine et lui nous quittent en effet pour la paroisse de Nantes où Pierrot a été nommé.

C'est donc une bonne centaine de personnes qui ont tenu à leur dire au revoir, même quand il n'est pas évident physiquement pour certains de pouvoir se déplacer: paroissiens, toutes générations confondues, venant parfois de bien loin, voire d'au-delà des frontières, membres du Consistoire…

Christine et Pierrot ont la joie d'avoir pu réunir leurs enfants éloignés de Périgueux pour leurs études ou leur travail. Sont aussi venus partager ce moment des membres de différentes communautés qui ont cheminé pendant ces dix années à leurs côtés et dont les représentants prendront la parole à l'issue du service religieux. Nous pensons également à ceux qui n'ont pu se déplacer, empêchés par la maladie et que nous allons porter dans la prière.
Comment transcrire l'intensité et l'émotion de cet au revoir ? Des mots émergent : fraternité, spiritualité, unité, gratitude ; nous les ressentirons à chaque étape du culte comme dans les discours qui suivront.
Pierrot nous rappelle, en commençant sa prédication, que cela fait 20 ans que nous avons fêté les 400 ans de la promulgation de l'Édit de Nantes, que ce siècle « a permis la coexistence pacifique entre catholiques et protestants qui ont pu s’entendre, collaborer et réfléchir ensemble, même s’il y avait de grandes controverses» et que « l'expérience œcuménique d'aujourd'hui est une expérience de dialogue et de collaboration entre les communautés où tous progressent ».
L'importance numérique de l'assemblée, la richesse de sa diversité attestent de cette fraternité que nous vivons, qu'ont animée Christine et Pierrot pendant ces dix années, au sein de notre communauté comme à travers toutes les actions menées en lien avec l'œcuménisme et l'ouverture aux autres sensibilités et pour laquelle nous exprimerons notre reconnaissance.
Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l'encre, mais avec l'Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs :
« Tous qui êtes là aujourd’hui pour nous saluer, Christine et moi, vous êtes chacun une lettre, ou peut-être encore mieux, vous êtes chacun un mot, une phrase et ensemble vous formez une lettre, nous formons une lettre qui raconte que durant ces 10 années à Périgueux, l’Esprit de Dieu vivant, a écrit sur des tables de chair, sur nos cœurs, quelque chose... » : à partir du texte de 2 Cor 3, Pierrot, encore une fois, sait trouver des mots dans sa prédication pour toucher nos cœurs.
On pourrait penser, en devant faire face à nouveau à une année de vacance pastorale, que l'on tourne en rond et que tout est à recommencer… et se décourager. Mais notre pasteur prend alors l'image du ressort.
De face on dirait un cercle et le suivant, on peut avoir l’impression de tourner en rond. Mais de profil, on s’aperçoit qu'en réalité, on avance, on progresse, « de gloire en gloire » comme l’écrit Paul. En pénétrant dans le temple, nous avons reçu un petit livret de déroulement de la cérémonie ; une photo de ressorts à la première page avait, d'emblée, attiré notre regard et suscité notre curiosité.
Nous comprenons la métaphore quand Pierrot parle de l'élan que donne le souffle de l'Esprit, aussi bien pour les entraîner, Christine et Lui, à poursuivre leur mission en Bretagne que pour dynamiser la paroisse de Périgueux, avec cet encouragement à être dans la confiance en les projets de notre Père.
Unis, nous le serons tout au long du culte, pour louer Dieu, lui remettre notre vie, recevoir le message de Sa Parole, message « qui parle de communion, qui parle d’amitié, de confiance, de bienveillance, et aussi de mission et de témoignage ».
Unis encore en priant les uns pour les autres, confessant notre foi ou à travers la musique assurée, à côté de musiciens chevronnés par de jeunes talents ; unis toujours en nous recueillant ; unis enfin dans la reconnaissance pour tout ce que Christine et Pierrot ont apporté au cours de ces dix ans de ministère pastoral et qui déborde largement les murs de notre temple.
Le moment le plus émouvant sera incontestablement la prière d'envoi de Christine et Pierrot : ils font face à l'assistance ; regroupés derrière ou à côté d'eux, des membres de la communauté, d'anciens ou d'actuels conseillers presbytéraux appellent la bénédiction du Seigneur en posant une main sur leur épaule ou en les tenant par la main ; cette chaîne fraternelle se poursuit dans l'assemblée à travers chacun. Nous les confions alors à l'amour de notre Père, le prions de les soutenir à chaque pas de leur nouveau chemin et de les inspirer afin qu'ils vivent dans la joie l'accomplissement de la mission vers laquelle Il les envoie. Nous lui demandons de les bénir, eux et tous ceux qu'ils portent pour la poursuite de leur vie.
Que la grâce de Dieu soit sur toi, terminera le culte ; oui qu'elle soit sur toi Christine, sur toi Pierrot, sur chacun de nous, présent physiquement ou en pensées à ce culte d'au revoir. Et c'est leur lumineux sourire sur la photo de dernière page du livret qui accompagne leurs nouvelles coordonnées. À bon entendeur salut !
C'est par l'évocation de ce sourire, « bienveillant, accueillant » que Thierry Sauquet, à la demande du Conseil presbytéral et au nom de toute la communauté, prend la parole à l'issue du culte pour rendre hommage à l'action de Pierrot au cours de cette décennie : il a su « fédérer et développer la paroisse, respecter et écouter les anciens, s'appuyer sur toutes les énergies, apaiser les inquiets, dynamiser les jeunes en leur donnant l'envie de s'investir, […] accueillir toutes ces personnes en recherche d'une parole, d'une écoute, d'un message, […] sachant toujours faire entendre nos valeurs protestantes de respect, d'humanité et de fraternité.»
Il insiste ensuite sur le haut niveau « de [sa] prédication, structurée, étoffée, éclairante […] qui fait résonner la Parole de Dieu dans l'actualité de nos vies », rappelant qu'avant d'écouter une prédication, on écoute le prédicateur ».
Thierry tient à souligner également les qualités de Pierrot auprès des jeunes, sachant les « mettre en confiance », suscitant l'enthousiasme pour les week-ends caté. Il évoque aussi les visites, les cultes en dissémination, les études bibliques, l'aumônerie (la liste n'est pas exhaustive) et son implication dans les nombreuses actions menées à travers « un contact chaleureux » dans le cadre de l'œcuménisme, notamment les Voix de la Bible. Pour toutes ces missions, Thierry remercie Pierrot « d'être resté, pasteur de notre Église jusqu'au dernier jour. »
Mais « que serait Pierrot sans Christine ? » C'est à elle que s'adresse maintenant Thierry pour la remercier pour tout ce qu'elle nous a donné : entre autres les petits déjeuners entre femmes, les conférences aux Voix de la Bible, les repas sur le thème de l'éducation, les temps de prière au temple, l'ennéagramme , la participation aux cultes. Mais Thierry tient à souligner particulièrement le fait qu'elle a, pendant ces dix années, assuré, dimanche après dimanche, la musique au culte. Il nous invite à manifester par la force de nos applaudissements notre « immense gratitude » envers Pierrot et Christine, ce que nous faisons bien volontiers !
Que ce soit, le p. Jean-Michel  délégué de l'évêque, Geneviève  pour la communauté catholique, Myriam  pour l'Église Évangélique Assemblée de Dieu ou Marc  de l'Église Libre, chacun de ceux qui interviennent ensuite, souligne l'immense travail accompli par Pierrot dans le cadre des actions autour de l'œcuménisme et la fraternité des échanges pendant ces dix années.
C'est ensuite au tour de Christine et Pierrot de prendre la parole.
Elle rappelle d'abord que leur arrivée à Périgueux a marqué un important tournant dans leur vie : changement de lieu, en quittant Paris pour la Province, changement professionnel, en prenant un nouveau poste pour elle et Pierrot devenant pasteur, changement aussi pour les enfants qui quittaient leurs copains. Elle souligne combien la fraternité de l'accueil reçu les a alors aidés à s'adapter. Au cours de ces dix années, elle a découvert une autre façon de vivre et repart aujourd'hui riche de témoignages de vie, de moments de partage et d'amitiés vraies au sein de la paroisse comme auprès de frères et sœurs d'autres Églises. Elle termine en citant le Psaume 133 1-3 Voici, oh qu'il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble […] car c'est là que l'Éternel envoie la bénédiction, la vie pour l'éternité.
« Un immense merci ! C'est vous qui m'avez fait pasteur. » nous dit Pierrot. « Vous », c'est à dire l'assemblée : les membres de la paroisse, son premier poste où il a découvert la réalité du ministère et qu'il remercie pour son soutien durant ces dix années ; et également les membres des autres Églises de Périgueux dont il a apprécié la fraternité ; « vous » ce sont bien sûr aussi Christine et les enfants, sa « première école de pasteur », [le] renvoyant toujours à l'essentiel, au coram deo, expression chère à Luther, le face à face avec Dieu »…
Il termine en nous invitant à « chercher de tout [notre] cœur, de toutes [nos] forces, de tout [notre] amour à entrer dans les projets que Dieu a préparés pour [nous]. »
Leur sont ensuite offerts un classeur et, plus particulièrement pour elle, un bouquet de fleurs. Dans le classeur sont réunis des témoignages personnels : qu'ils soient sous forme de textes, dessins ou photos, ce sont tous des témoignages d'amitié ; ils les accompagneront à Nantes en souvenir de ces dix années à Périgueux. Chacun est alors invité à partager le verre de l'amitié devant le temple et on peut également suivre à l'intérieur le diaporama, réalisé par François , qui retrace des moments forts de ces dix années.
Mais c'est surtout auprès d'eux que l'on se presse, parfois avec beaucoup d'émotion, pour un dernier échange, un dernier témoignage de gratitude ; car ce ne sont pas seulement un pasteur et son épouse qui nous quittent, ce sont aussi Christine et Pierrot et ce n'est pas facile de prendre congé d'amis, même si l'on se réjouit pour eux des perspectives que le Seigneur dessine dans leur vie.
Merci à tous ceux qui ont participé à cet au revoir depuis sa préparation jusqu'à son déroulement et l'ont fixé en photos pour que nous puissions mieux le garder dans notre souvenir.
Une page se tourne pour Christine et Pierrot comme pour la paroisse de Périgueux et une page s'ouvre : à chacun d'apporter sa contribution pour écrire la suite, dans la confiance en l'amour de notre Père.
 Catherine




Invitation

Fin de la pause estivale
Nous vous espérons reposés et plein d’entrain pour cette année qui redémarre.
Et, nous vous proposons de nous retrouver nombreux pour un Culte de rentrée
qui aura lieu le dimanche 16 septembre 2018 à 10h30 au Temple


                  Un temps pour oser
Qui sera suivi d’un verre de l’amitié.
 
Le conseil presbytéral

Invitation

Journée du Consistoire – Fête de la Réformation
Cette année la journée du Consistoire se déroulera à Libourne
le dimanche 21 octobre 2018.


Le culte aura lieu au temple de Libourne, place de la Croix Rouge, à 10h30.

Le repas se déroulera à la salle Honoré Vinson, 7 rue Honoré Vinson, dans le quartier de l’Épinette vers 12h30.

Du temple à la salle Honoré Vinson il faut compter 5 minutes en voiture et 15 à 20 minutes à pied.

Après le repas nous pourrons apprécier le concert de SAM, auteur, compositeur, interprète de chansons, véritable parcours musical de réflexion sur ce qu'est « être protestant » dans le monde d'aujourd'hui.

Le prix du repas est fixé à 12 euros ; il sera encaissé à l’arrivée dans la salle Vinson.

Pour le concert la participation sera libre.

Comme nous faisons appel à un traiteur, il nous est indispensable de connaître à l’avance le nombre de personnes présentes.

Merci de vous inscrire avant le 11 octobre
par mail epuf.perigueux@protestants.org
ou sur le tableau qui sera au temple

PS : il n’y aura pas de culte à Périgueux ce dimanche
 

 
Echos du Conseil presbytéral du 28 avril 2018
Retour sur le camp caté qui a été un temps très fraternel où le programme sur l'histoire du texte biblique a enthousiasmé les jeunes et sur les échanges lors de la soirée du dialogue interreligieux (chrétiens et musulmans) du 25.4 qui ont été très intéressants : on ne peut qu'être dans la gratitude pour l'initiative de cette rencontre qui permet le rapprochement des différentes confessions.
 La situation des comptes fait apparaître un léger déficit de 535, 71 € mais nous sommes à jour par rapport à la Cible pour les quatre premiers mois.
Les travaux pour la cheminée à la MP ont été effectués, l'entreprise propose un démoussage pour le toit de la MP et nous demandons une visite de la toiture du temple.
La fréquence de la Cène est ramenée au seul premier dimanche du mois et fêtes liturgiques pendant l'année de vacance pastorale; ce sera expliqué dans La Clef. Pierrot nous propose une formation à la Sainte Cène le 16.6.
À la suite de la rencontre entre François , Frédéric  et Conor Brown, François continue le blog, Frédéric assurera la partie internet du site régional et fera le lien avec la partie gérée par François.
Hélène va préparer la lettre de remerciements à l’évêque pour l’ordonnance du 27.3.18 : il s’agit de la mise à disposition des églises paroissiales aux communautés non catholiques pour la célébration de mariages ou d’obsèques : ce prêt d’églises n’est en aucun cas une location, il ne peut être demandé, le cas échéant, qu’une participation aux frais (chauffage par ex).
Nous complétons la fiche poste pour la recherche d’un pasteur et faisons le point sur l’animation EB et caté. Pour l'année de vacance, on reste sur des séances le dimanche matin en essayant de prévoir plusieurs temps de week-ends avec un pasteur pour le groupe du caté.
Nous travaillons sur l’organisation de la fête de paroisse à Siorac, du « culte au revoir » du 24 et faisons le point sur les cultes en été et celui de rentrée le 16.9.
Consistoire : Le 19.6 aura lieu une concertation du Conseil Régional avec les présidents de conseils, pasteurs retraités et actifs, prédicateurs laïcs, ainsi que le pasteur Eric de Bonnechose pour essayer d'optimiser la gestion des cultes sur les postes en vacance pastorale. Echos du Conseil presbytéral du 02 juin 2018 avec Alain Pélissier, président du Conseil régional.
Retour sur la 11ème édition de l'opération des VDB : les temps de prière ont été bien fréquentés et les messages du livre d'or attestent de la richesse de cette expérience pour les lecteurs ; le beau film La cabane a réuni environ 90 personnes.
L'association Déborah regroupant des femmes de différentes Églises a organisé une conférence « Jésus, l'ami des femmes » sur l'appel que les femmes peuvent recevoir. Cela a donné lieu à de beaux échanges.
Situation des comptes: le solde des recettes s'élève à 15 633,68 € , celui des dépenses à 17 176,12 €, soit un déficit de 1542, 44 € : nous sommes un peu en retard en ce qui concerne les dons.
-RGPD (loi de sécurisation des données) : les fichiers de la paroisse sont maintenant dans la version « logeas v9 ».
Le démoussage a été fait à la MP et reste à faire pour le temple ; Dominique va poser une tôle antidérapante pour la sortie arrière de la MP ;
Alain Pélissier et Pierrot reviennent d'abord sur le synode national ; des points d'inquiétude sont les finances et le nombre de pasteurs. Alain Pélissier nous informe ensuite de la décision de proposer au pasteur Gilbert Von Allmen de Ste Foy de venir soutenir la paroisse de Périgueux quelques jours par mois en solidarité. Nous acceptons la proposition par vote et inviterons Gilbert au CP du 30.6.
groupe de jeunes : nous réfléchissons à différents projets de week-ends et d'éventuels regroupements avec des jeunes d'autres paroisses.



Échos du Conseil presbytéral du 30 Juin 2018

Retour sur la fête du 17 et le culte du 24 (cf. articles)
Julie présente les comptes avec la nouvelle version de logeas. Nous sommes à jour pour la Région. Le total des recettes s'élève à 20 305,08 €, celui des dépenses à 20 785,23 €, soit un déficit de 480,15 €. Pour Gilbert, les frais de logement sont pris en charge par la paroisse de Ste Foy ; nous donnons notre accord pour assumer ce qui concerne les frais de voiture.
Le bilan des VDB accuse un petit déficit (126,76 €) mais il y avait de nombreuses personnes à l'ouverture et à la fermeture et l'équipe souhaite continuer.
Pierre rend compte de la visite de la SOCOTEC à la MP.
Nous examinons la projection des cultes avec Gilbert, commençons à préparer le culte de rentrée et fixons les prochains conseils




Pendant l’année de vacance pastorale :
Nous avons la chance d’être accompagnés par le pasteur Gilbert Von Allmen
Les coordonnées de la paroisse ne changent pas.
Temple : 20 bis rue Antoine Gadaud 24000 Périgueux
Maison Paroissiale : 06 75 11 31 80 epuf.perigueux@protestants.org
40 rue Michel Roulland - 24000 Périgueux 05 53 53 09 83
Présidente du Conseil Presbytéral : Stéphanie
Trésorière : Julie
Secrétaire - Archiviste : Catherine.
Journal Ensemble : François
Entraide : Magali
Trésorière : Francine
Animatrices École Biblique : Sabine et  Tiana
Animatrice Catéchumènes :
Toutes les infos sont sur le Blog de la paroisse : https://erfperigueux.blogspot.fr/

La CLEF, Bulletin de l’Église protestante unie de Périgueux. Prochain numéro en décembre 2018.

Agenda :








Carnet :

 Mariage à venir :
- Hélène  et Johann  ont demandé la bénédiction de leur mariage le 8 septembre
- Gaëlle  et Adrien  ont demandé la bénédiction de leur mariage le 15 septembre 2018,

 Obsèques :
Nous avons proclamé l’Espérance de la Résurrection pour :
- Mme Frederika, survenu le 8 juin 2018
- Mr Jacques  survenu le mardi 24 juillet 2018. Ancien président du conseil presbytéral de Périgueux, nous lui devons notamment la rénovation du temple et de la maison paroissiale.
- Mr Jean-Claude , survenu le vendredi 27 juillet 2018. Paroissien que l’on ne voyait quasiment plus à cause de la distance et de l’âge, il restait très attaché à la paroisse de périgueux.
Nous exprimons nos sincères condoléances aux familles.



Prière

Mon Dieu qui donne l'eau
tous les jours à la source,
Et la source coule, et la source fuit.

Mon Dieu qui donne des espaces au vent
pour qu'il prenne sa course,
Et le vent galope à travers la nuit.

Mon Dieu, source sans fond
de la douceur humaine,
Je laisse en m'endormant

couler mon cœur en vous.

Comme un vase tombé
dans l'eau de la fontaine
Et que vous remplissez de vous-même,
sans nous.



Marie Noël   (1883-1967)


Poétesse catholique
Les chants de la merci (1930)




jeudi 16 août 2018

Pierrot Munch, 10 ans pasteur de l'EPUF à Périgueux

 .

2008 - 2018

 


Gérard Scriepec, président de la région Sud-Ouest

























Fête de la paroisse à Trélissac


Le Père Roger Baret

Inauguration le la plaque EPUF









Le pasteur adventiste Georges Salvador et Pierrot.






Fête de la paroisse à Vergt

















Fête de la Réforme à Bordeaux.



Les Voix de la Bible. Le bonheur d'être ensemble.

Christine, sa femme et notre accompagnatrice musicale.

Fête de la paroisse 2018 à Siorac de Ribérac.