Eglise Protestante Unie de Périgueux

Eglise Protestante Unie de Périgueux
Culte le dimanche à 10H30, 20 bis rue Antoine Gadaud Coordonnées GPS: N 45.11.13 - E 00.43.05

vendredi 21 juillet 2017

Comment faire un don à la paroisse de Périgueux


L'Église Protestante Unie de Périgueux veut favoriser la rencontre et les échanges entre les générations pour faire vivre une Eglise pour tous les âges et toutes les cultures, une communauté fraternelle où chacun peut trouver une place et apporter sa pierre. La paroisse propose des cultes qui s’adressent à tous en offrant une halte bienfaisante, ressourçante et édifiante à ceux qui franchissent la porte du temple. Une vingtaine d’enfants et de jeunes participent aux activités de l’école biblique et du caté.

L’Eglise est exclusivement financée par les dons. Elle ne reçoit aucune subvention pour son fonctionnement et la rémunération des ministres du culte. Sa seule ressource financière est donc le libre don des fidèles et de ceux qui veulent la soutenir.
Les dons recueillis permettent à l’Eglise de vivre sa mission d’annonce de l’Evangile,  d’accompagnement de ceux qui le souhaitent sur le chemin de la foi (baptême, bénédiction de mariage,  inhumation…) ou bien dans leur vie spirituelle. Une Eglise disponible auprès de chacun, sans distinction, et à toutes les étapes de la vie.
L’Eglise compte sur  tous ceux qui exercent un ministère en son sein  (ministres, prédicateurs laïcs, conseillers presbytéraux, …) ainsi que sur l’engagement de nombreux bénévoles,  afin d’assurer sa mission au service de tous.
L'annonce de l'Evangile peut se concrétiser dans de nombreux projets, pouvant faire appel à la générosité de tous.

Vous souhaitez faire un don pour soutenir notre église et ainsi permettre qu'elle puisse continuer à annoncer l'Evangile, vous pouvez faire un don en ligne sur un site sécurisé.
 Si vous le souhaitez, en fin d'année, nous vous ferons parvenir un CERFA qui vous permettra de pouvoir déduire 66% de votre don du montant de vos impôts sur le revenu.

Pour cela, cliquez sur le lien ci-dessous:

https://www.eglise-protestante-unie.fr/perigueux-p80443/don

Fraternellement,
L'Eglise protestante unie de France de Périgueux

samedi 8 juillet 2017

2 juillet 2017 bis

Page en construction


 2 juillet 2017, pas de voiture rue Antoine Gadaud. La porte du temple est fermée. Personne dans la rue. Que se passe t il ?
Où sont passés le pasteur Pierrot Munch, l'organiste, les paroissiens ?

Je crois que vous n'avez pas lu la Clef, ni les mails, et écouté d'une oreille distraire les annonces du dimanche précédent !

C'est la fête de notre paroisse et nous nous retrouvons à Siorac de Ribérac .
L'Eclésiole de Riberac nous accueillait chez Jean et Maïtée



 pour un moment de culte sortant de l'ordinaire.














Un totem ?
Non ! Devinez !
Je crois que ce sont les thèmes auxquels ont pensés  nos jeunes en préparant cette journée.

La première partie de la liturgie a été préparée par les jeunes de l'école biblique et les ados du KT.


Les monitrices et les enfants de l'école biblique ont travaillé cette année sur le Notre Père. Et l'ont réécrit:

Tu es notre Père et tu habites au ciel
Ton nom est sacré et nous le louons
Tu es notre roi !
Aide-moi à faire des choses dans la vie pour que la terre ressemble un peu plus au ciel.
Donnes-nous chaque jour ce dont nous avons besoin.
Pardonnes les erreurs que je fais. Tu nous pardonnes nos erreurs, aide nous à pardonner aussi les erreurs des autres.
Aides-moi à trouver le bon chemin. Quand je suis entouré par le mal, protège-moi.
Tu es grand, puissant et spécial :!
Ton amour existera pour toujours
Amen.

Les jeunes du KT ont planché sur:
   
L’agressivité

Et l'Amour du prochain.




Qui sera le vainqueur ?

Ce n'est pas un gilet pare-agressivité, mais le tee-shirt de l'Amour

Le culte se poursuit avec les lectures de Luc 10, 1-9 et 1 Corinthien 12, 12-20 et 25-27 .

Les offrandes pour la paroisse et pour l'Entraide  ayant été données, nous partons direction la salle des fêtes de Siorac de Ribérac où le premier adjoint de la commune nous offre l'hospitalité le temps de l'apéritif




 Du bonheur de se revoir



et du repas concocté par chacun d'entre nous.





 

Vient le jeu de piste :








Par un subtil tirage au sort , il s'agissait de faire découvrir


  à  son binôme quelles étaient ses passions et qualités (culinaires, artistiques, bricolage, connaissances informatiques, théologiques,   animation de groupe, souriant, disponible etc....) Toutes ces informations seront des éléments importants pour la vie de notre paroisse.

L'heure tourne et c'est bientôt le moment de se séparer, non sans avoir fait la photo souvenir de cette excellente et passionnante journée.




Un lien va être créé pour pouvoir visionner la centaine de photos qui ont été prises
 ce jour de fête de paroisse  de l'Epuf de Périgueux.




jeudi 6 juillet 2017

Déclaration de Foi de l'Eglise protestante unie de France





Adoptée par le synode national, après un travail dans les communautés locales et les synodes régionaux, cette déclaration de foi a pour vocation d’encourager et de soutenir le témoignage personnel et communautaire de membres de l’Église protestante unie de France. Elle est un outil pour aller à la rencontre des personnes en recherche de sens qui s’approchent de cette Église.

En Jésus de Nazareth, Dieu révèle son amour pour l’humanité et le monde.
L’Église protestante unie de France le proclame avec les autres Églises chrétiennes. Sur la lancée de la Réforme, elle annonce cette bonne nouvelle : Dieu accueille chaque être humain tel qu’il est, sans aucun mérite de sa part. Dans cet Évangile de grâce, au cœur de la Bible, se manifeste l’Esprit de Dieu. Il permet à l’Église d’être à l’écoute des textes bibliques et de se laisser conduire par eux au quotidien.
Dieu nous a créés, nous invitant à vivre en confiance avec lui. Nous trahissons pourtant cette confiance, et nous voilà confrontés à un monde marqué par le mal et le malheur.
Mais une brèche s’est ouverte avec Jésus, reconnu comme le Christ annoncé par les prophètes : le règne de Dieu est déjà à l’œuvre parmi nous.
Nous croyons qu’en Jésus, le Christ crucifié et ressuscité, Dieu a pris sur lui le mal.
Père de bonté et de compassion, il habite notre fragilité et brise ainsi la puissance de la mort. Il fait toutes choses nouvelles !
Par son Fils Jésus, nous devenons ses enfants. Il nous relève sans cesse : de la peur à la confiance, de la résignation à la résistance, du désespoir à l’espérance.
L’Esprit saint nous rend libres et responsables par la promesse d’une vie plus forte que la mort. Il nous encourage à témoigner de l’amour de Dieu, en paroles et en actes.
Dieu se soucie de toutes ses créatures. Il nous appelle, avec d’autres artisans de justice et de paix, à entendre les détresses et à combattre les fléaux de toutes sortes : inquiétudes existentielles, ruptures sociales, haine de l’autre, discriminations, persécutions, violences, surexploitation de la planète, refus de toute limite.
Dans les dons qu’elle reçoit de Dieu, l’Église puise les ressources lui permettant de vivre et d’accomplir avec joie son service : proclamation de la Parole, célébration du baptême et de la cène, ainsi que prière, lecture de la Bible, vie communautaire et solidarité avec les plus fragiles.
L’Église protestante unie de France se comprend comme l’un des visages de l’Église universelle. Elle atteste que la vérité dont elle vit la dépasse toujours.
À celui qui est amour au-delà de tout ce que nous pouvons exprimer et imaginer, disons notre reconnaissance.
« Célébrez Dieu, car il est bon et sa fidélité dure pour toujours. » (Ps 118,1)

mercredi 5 juillet 2017

Concert de flûte baroque.



Un concert à ne pas manquer !
le 7 juillet au temple de Périgueux.




Ensemble La Messinoise
L’ensemble la Messinoise tire son nom d’une pièce de Jacques HOTTETERRE, musicien du roi Louis XIV et se situe dans le grand mouvement de redécouverte de la musique baroque. Son répertoire est constitué de musiques françaises, italiennes et allemandes du XVIIIe siècle, autour de Couperin, Philidor, Rameau, Telemann, Vivaldi, Carl Philip et J.Sébastien Bach. Retrouver une musique délicate et raffinée, lui redonner les couleurs mouvantes et pleines de charme qu’elle avait à l’origine, lui redonner sa force dansante, ses élans expressifs, a été le but que se sont donné son fondateur, le flutiste Jean-François ALIZON. Depuis 1999, la Messinoise s’est fait apprécier à de nombreuses reprises en Alsace, Lorraine, Suisse, Allemagne et aussi en Picardie, à St Germain en Laye, à Paris, et en Bourgogne. Plusieurs tournées en Poitou et en Bretagne ont rencontré un public enthousiaste. Pour ce concert à Périgueux, l’ensemble allie les couleurs argentées de la viole de Chantal BAEUMLER, au son d’or du théorbe de Jean-Sébastien KUHNEL à la douceur de la flûte baroque.
                
Jean-François ALIZON  flûte traversière baroque
Après des études de piano et d’écriture musicale, à Strasbourg, il entre à la Schola Cantorum  de Bâle, où il travaille la  flûte à bec et la flûte traversière baroque avec  Hans-Martin LINDE.
De 1975 à 2007 professeur au Conservatoire de Strasbourg pour la flûte à bec puis de flûte traversière baroque, de  flûte traversière renaissance, et de flûte classique à 8 clés.
Il a collaboré en  1980 à la création du Département de musique ancienne, en collaboration avec Kenneth Gilbert. Hors  Conservatoire, il a participé également à la création de l’AMIA, association strasbourgeoise pour la promotion de la musique sur instruments anciens.

Jean-Sébastien KUHNEL
a étudié le luth, le théorbe, la diminution et la basse continue avec Y. Imamura au C.N.R de Strasbourg, où il obtient une médaille d'or. Licencié en Musicologie, il est également titulaire du diplôme d'état de musique ancienne. Invité au sein de nombreuses formations telles que "Le Masque", le "Tourdion",  l'Orchestre Baroque de Francfort, le Bach Collegium de Stuttgart, l'ensemble vocal "Arcanes", il affectionne les productions lyriques ("Cantates Profanes" à l'Opéra du Rhin, "Le Bourgeois Gentilhomme" à l'Opéra de Lucerne, "Persée" à l'Opéra de Toronto, sous la direction de H. Niquet). Dans le domaine de L'Oratorio, on a pu l'entendre au côté de solistes tels que B. Schlick, Ph. Huttenlocher, H. Crook, I. Desrocher...

Chantal BAEUMLER  Viole de gambe
Après un 1er prix de flûte à bec au Conservatoire de Strasbourg, elle entre dans la classe de viole de gambe de Michel Holveck et y obtient son prix de viole de gambe et de musique de chambre. Elle a participé à de nombreux concerts principalement en Alsace et en  Lorraine,  tant en solo qu’en musique de chambre, et a eu l’occasion d’accompagner Marianne Muller et Monique Zanetti. Elle a fait partie de plusieurs ensembles comme le Tourdion, La Traditora, le  Décapole Consort, la Maîtrise de Colmar. Titulaire du  Diplôme d’état, elle enseigne la viole aux Conservatoires de Belfort et de Montbéliard.

mardi 30 mai 2017

La CLEF de l'été 2017





Edito
 
Connaissez-vous vraiment la Fondation John Bost ?

Le plus important employeur privé de Dordogne… est une œuvre protestante ! Plus de mille salariés pour prendre soin de plus de huit cents résidents. Cette œuvre, à la pointe dans plusieurs domaines du soin et de la prise en charge de personnes en situation de handicap, est née du ministère du pasteur John Bost et de son épouse Eugénie. Au 19ème siècle, à La Force, ils ont creusé, sans le savoir, un sillon d’humanité dans un terrain souvent encore totalement en friche, celui du handicap mental.

En 2017, nous fêtons le bicentenaire de la naissance de John Bost. Une belle occasion pour la FJB (Fondation John Bost) de communiquer sur cette histoire, cette aventure de foi et aussi cette aventure humaine au sens fort du terme.
La Fondation a édité pour l’occasion une bande dessinée bien faite, dans un style contemporain et très accessible aux adultes… intitulée « John Bost, un précurseur » (Edition Fondation John Bost)

La FJB, en lien avec la SHPVD (Société d’Histoire du Protestantisme de la Vallée de la Dordogne) a également créé un Musée très contemporain et interactif« John et Eugénie Bost » à découvrir absolument à La Force. La pastorale œcuménique du Périgord a eu le privilège de le visiter ce printemps. Quelles leçons de vie dans chacun des espaces ! Une photo et une devise de John Bost m’ont particulièrement frappé. Sur la photo on voit un groupe de personnes en situation de handicap à la Fondation au 19ème siècle. Une femme en fauteuil porte sur ses genoux une jeune femme encore plus handicapée qu’elle et on sent toute la complicité et la chaleur entre elles et de même pour tout le groupe autour d’elles. Près de la photo, une phrase que je cite de mémoire : « la Fondation veut accueillir toute personne quel que soit son handicap pour lui donner une place et lui permettre d’apporter ce qu’elle peut à la vie collective ».
Cela m’a bouleversé, car c’est un tout autre regard sur les personnes et leur dignité d’être humain créé à l’image et à la ressemblance de Dieu.
Et puis, j’ai réalisé que, d’une certaine manière, ce projet a permis de construire un lieu communautaire qui fait toute la différence avec un lieu « concentrationnaire » c’est-à-dire où l’on ne fait que concentrer des handicaps et des difficultés…
N’est-ce pas aussi un magnifique défi pour nos paroisses ? « Accueillir toute personne quelle que soit sa situation, pour lui donner une place et lui permettre d’apporter ce qu’elle peut à la vie communautaire » !

Enfin, un dernier ouvrage que je vous recommande vivement, surtout si vous avez une petite baisse de moral, le livre « Comme elle est belle… » coécrit par les pasteurs actuellement engagés dans la Fondation et qui ont cherché à faire résonner avec profondeur, finesse et même humour, les paroles et la vie des résidents, paroles qu’ils recueillent souvent par petites gouttelettes au quotidien des rencontres et des activités et qui deviennent source d’eau vive !


Les prophètes vivent au milieu de nous et nous ne le savions pas ! Ils se cachent souvent dans les plus petits et les plus vulnérables parmi nous. La FJB, c’est une autre vision de la vie et de l’humain, un coup de pouce pour retrouver l’élan de la vie !

Pierrot Munch



« Se rencontrer, se connaître »
Fête de la paroisse
Dimanche 2 juillet 2017
à Siorac de Ribérac
L’ecclésiole de Ribérac nous accueille.

> à partir de 10h00 installation du culte
                                 
> 10h30 Culte « à la recherche de l’ami secret » chez Maïté et Jean Aublé
avec les enfants de l’école biblique et les jeunes du caté

> 12h00 Repas tiré des sacsà la salle municipale (près de l’église)
Chacun est invité à apporter de quoi garnir en salé (tarte, viande, ou salade), ouen sucré et en boissons+ couverts, assiettes, verres et tasses café) le buffet qui sera mis en commun.
NB Pour garder votre repas au frais dans votre voiture, prévoyez une glacière.

> 13h30 Animation pour les enfants : grand jeu de piste

Accès :

L’adresse est connue par les GPS.  Un plan d’accès est disponible par mail sur demande au pasteur ou au temple lors des cultes.

La salle municipale se trouve au centre du village, près de l’église
 En cas de pluie : la belle et vaste salle municipale peut nous accueillir pour le repas et l’après-midi. Nous remercions la paroisse catholique qui met l’église à notre disposition si besoin




Assemblée Générale :

Avec 36 personnes présentes et 22 personnes représentées, c’est dans une ambiance sereine que s’est déroulée l’AG 2017.
Voici, pour ceux qui n’ont pas pu être là, le bilan de l’année.

Le conseil presbytéral

Déjà un an et un premier bilan, si je devais résumer cette année en deux mots je choisirais : « découverte » et « travaux ».

Tout d'abord, « découverte » car c'est un conseil largement renouvelé qui s'est mis à la tâche immédiatement.

Jean Roche, en nous relisant la Déclaration d’Union, nous rappelle la dynamique insufflée, identifiant l’Eglise protestante unie comme une Eglise de Témoins, rappelé dans le travail sur la Déclaration de Foi, et retranscrite en actions plus concrètes dans notre projet d’Eglise.

Je vous ai écrit dans la Clef que je n’avais qu’un souhait: « Une communauté fraternelle et lumineuse, où chacun trouve sa place » , en tout cas une place qui lui convienne, suffisamment confortable pour avoir envie d’être là, mais pas trop non plus pour ne pas tomber dans une zone de confort  qui nous annihile, pour ne pas oublier que la Bible nous invite sans cesse à être dans l’action et à prendre nos responsabilités.

Thierry Sauquet nous le disait autrement l’année dernière lorsqu’il soulignait la difficulté de  conserver nos traditions sans refuser l’innovation…

C’est bien dans cet état d’esprit que le conseil travaille.

En ce sens, nombre d’actions nous permettent de nous réjouir: le nombre de présents tous les dimanches, les enfants de l’école biblique et les jeunes du caté qui viennent nombreux et régulièrement, le temple qui est maintenant ouvert tous les 3ème  jeudi du mois pour un temps de prière, la réussite  de l’accueil de la paroisse de Sauve-Quissac, de la fête de Noël et de la fête de  la paroisse à Vergt et enfin les actions œcuméniques: stand de la Foire-expo, les Voix de la Bible, la Fête du pain.…

A cela s’ajoute, je veux le saluer et le remercier, toutes ces petites choses dont nous parlait le pasteur Olivier  Pigeaud en septembre dernier, qui peuvent paraître anodines mais qui sont tout à la fois merveilleuseset nécessaires, je pense à ceux qui envoient des cartes, qui viennent jardiner ou nettoyer, ceux qui accordent du temps pour les travaux, font des visites ou passent des coups de fil, assurent le covoiturage…Sans oublier l’Entraide qui nous représente auprès des autorités et des autres associations, dans les actions d'aide aux personnes.

Ensuite « travaux » :

Nous avons poursuivi le travail en cours concernant la mise aux normes pour l’accueil du public et du public à mobilité réduite. (Installation d’extincteurs, modifications du sens d’ouverture de porte, nivellement de seuil…)

A ces travaux imposés, nous avons ajouté la rénovation de la sonorisation. Le handicap auditif nous a semblé primordial à prendre en compte dans ce lieu où nous venons pour écouter la Parole. Une deuxième étape avec l’achat de casques pour les personnes malentendantes est envisagée.

Il y a toutefois des points de vigilance:

Le nombre de membres de l’association cultuelle est stable, le budget en équilibre grâce aux dons et aux efforts de gestion, mais le montant des dons diminue d’année en année. L’Eglise Régionale connait un exercice déficitaire pour la deuxième année consécutive.

Nous nous interrogeons car un certain nombre de familles se sont éloignées, des membres de l’association cultuelle n’ont pas fait de don nominatif, et le nombre des foyers donateurs passe de 96 à 86

Après ce bilan, quelle perspective esquissons-nous?

Tout d'abord en conseil, nous avons fait le pari que tous ensemble nous pouvions relever le défi de redonner un nouvel  élan à la dynamique de notre projet d'église.

C'est pourquoi nous avons présenté un budget ambitieux qui devrait permettre de terminer les travaux envisagés. Avec un objectif similaire, nous allons participer pour la troisième année consécutive à la campagne financière nationale.

En conseil, nous entamons un travail d’échange et de rencontre inspiré par le billet de Joël Dahan dans la revue Ensemble :

« Quelles personnes allons-nous trouver pour faire vivre notre Eglise? La question ne serait elle pas la suivante: quels sont les charismes, les talents, les dons que Dieu adonnés à l’Eglise? Essayons de regarder, écouter d’abord qui nous avons autour de nous et ensuite voir comment tel ou tel talent pourrait servir l’annonce de l’évangile. »

                                                                                           Stéphanie Chemaly


C’est quoi le Bonheur ?

Ce dimanche matin, en poussant la porte du temple, je suis accueillie comme d’habitude, par un sympathique “brouhaha”.

Aujourd’hui, le culte est animé par nos jeunes de la paroisse. Autour de Marion, tous sont occupés à tendre “un fil” de part et d’autre du chœur !
Mais que se passe-t-il ?



De petites affiches, manuscrites, prennent place sur notre “fil”, fruits de réflexions sur le thème du Bonheur!!!
Nous voilà plongés dans de nombreuses définitions, certaines pertinentes, d’autres amusantes, voire sérieuses et même souriantes, que les enfants disent sur le thème choisi.

Chacun peut s’interroger, méditer sur “ces choses” toutes simples : un sourire, une écoute, une rencontre, un partage, un regard autour de soi, une découverte des beautés que la nature nous offre en cette période printanière… Bref, savoir les autres heureux est une satisfaction intérieure qui contribue à “notre Bonheur” !

Merci à nos jeunes qui ont participé à ce culte, merci à Marion pour cette préparation commune.

Ce matin-là, le Bonheur n’était pas seulement dans le pré… mais aussi dans le temple : il nous faut ouvrir les yeux et le Cœur pour le trouver.



                                                                                                          Ruth Noël



Une voix protestante (l’Eglise luthéro-réformée) en extinction ?

Sur le plan national, une école biblique et un catéchisme confrontés à une désertion.

Des ressources financières en baisse : un déficit financier important de plusieurs grandes régions protestantes.

Que se passe-t-il ?

§  Les crises économiques et sociales depuis une dizaine d’années sont-elles des obstacles aux possibilités contributives de chacun ?
§  Le vieillissement des paroisses et la faible présence des jeunes découragent-ils la découverte de nos églises ?
§  Les nombreuses sollicitations de la vie quotidienne rendent-elles invisibles et inaudibles la parole biblique, les activités de nos Eglises ?

Que pouvons-nous faire ensemble ? Parler, écouter, contribuer financièrement.

La vie quotidienne matérielle et spirituelle de nos Eglises en dépend.

La Bible n’est pas à reléguer au musée, elle est traversée par des messages de vie, des réflexions qui sont toujours d’actualité.


Dans un temps de silence au temple, chez vous… Méditez ces textes qui ouvrent à la vie, à l’action bienveillante envers notre prochain : essayons de vivre dans une société apaisée.


L’enseignement destiné aux enfants est un lieu où ils se construisent dans leur choix sur des valeurs humaines et spirituelles, où ils apprennent à réfléchir sur les défis sociétaux à travers des textes bibliques.

Notre Eglise vivra avec vous et par vous :

Venez, revenez, écrivez-nous, expliquez-nous  vos ressentis, vos souhaits !

                                                                                                                     Hélène Salé
                                                                             Pour l’équipe d’animation financière

Nouvelles de l'Entraide


Excellente nouvelle pour l'Entraide de notre paroisse : 

Notre jeune protégée albanaise xxxxxx que nous soutenons et accompagnons depuis bientôt 2 ans,  qui, après plusieurs passages devant le juge et de rejets de sa demande de demandeur d'asile, a enfin obtenu  l'autorisation de rester sur le territoire français. Elle vient de recevoir officiellement  son  titre de séjour. Dès maintenant elle va pouvoir  déposer des C.V  et chercher un emploi. De ce fait elle ne devrait plus avoir prochainement besoin de notre aide matérielle.

L'un d'entre nous constitue  pour une de nos aidées un dossier retraite complexe  en partenariat avec l'entraide de Bordeaux.

L'entraide est toujours active au sein  de la cellule référence Migrants avec très sûrement un stand lors de la journée des associations début septembre à la Filature.

Nous avons besoin de votre soutien financier afin de poursuivre sereinement nos différentes actions.

Pour toute question ou renseignement,

vous pouvez nous joindre au : '07 68 XX XX XX

                                    L'équipe de L'entraide protestante de Périgueux                                                          



Echos du Conseil Presbytéral (CP)

Réunion du 11.3.2017

> Point financier :

La réviseuse aux comptes a validé les comptes 2016. Le Conseil les approuve ainsi que le budget prévisionnel 2017 et remercie Julie pour ce très gros travail. Le fichier a été actualisé et le nombre de familles non cotisantes de façon nominative a été établi  pour la commande de documents auprès de la trésorière du ConseilRégionaldans le cadre de la campagne nationale de dons.

> Point travaux :

Pour le dégât des eaux : l'assurance est d'accord pour le devis et il restera 120€ à notre charge. Dominique va se charger de la plate-forme devant la porte arrière du temple ainsi que des finitions à l'intérieur.
Pour la cheminée de la MP, il faut encore établir un devis et quant à l'électricité au temple, l'électricien a pris les références de la résistance à changer sur l'un des radians. Il reste à changer le bas de la porte des toilettes au jardin de la MP.
Nous remercions vivement Pierre pour la pose de la poignée de la main courante à la porte extérieure de la MP et pour le dossier CERFA sur la mise en conformité du temple.
Nous réfléchissons à différentes possibilités pour la retransmission des cultes comme l'enregistrement sur ordinateur.

> Point communication :

Des petites affichettes ont été préparées pour les temps de prière au temple le troisième jeudi du mois de 12h30 à 13h30

> Divers :

Nous préparons l'AG : organisation et déroulement
Le mandat de Pierrot vient à échéance cette année mais il souhaite prolonger d'un an ; c'est avec une grande joie et par un vote à l'unanimité que le Conseil accepte cette prolongation.
La fête paroissiale va avoir lieu en même temps que la Félibrée mais peut difficilement être déplacée: avancer nous amènerait sur un dimanche d'élections et reculer dans le début des vacances avec le risque de l'absence de certaines familles
NB : Le CP avait cru, par erreur, que le 25 juin était un dimanche d’élections.
Stéphanie a rencontré le bureau de l'Entraide; les quêtes spécifiques pour l'Entraide lors des cultes de rentrée, de Noël, avant l'AG et pour la fête paroissiale sont un point de satisfaction. L'idée a été lancée d'un culte à construire ensemble
Dates : nous travaillons sur les cultes à assurer en l'absence de Pierrot et prenons notes d'événements particuliers (Voix de la Bible du 9 au 12 mai, fête du pain à Mensignac).



Réunion du 25.3.2017
Nous faisons le bilan à de notre première année de conseil : le sentiment dominant est la reconnaissance pour l'enrichissement vécu à travers la fonction, nouvelle pour la plupart d'entre nous, et les liens fraternels qui nous unissent. Néanmoins, certains postes sont lourds et nous devons rester vigilants quant à la répartition des tâches…
Nous nous réjouissons de la façon dont s’est déroulée l'AG et pensons déposer un compte rendu provisoire au fond du temple afin que ceux qui n’ont pu y assister soient informés sans attendre celui adressé l’an prochain avec les convocations.
Nous réfléchissons à la manière, malgré le problème de la dissémination, de mettre en valeur et faire fructifier les nombreux talents de la communauté.
Nous fixons le culte de rentrée au 1er octobre.      
Christine et Marion cherchent une salle pour une prochaine session « Ennéagramme » : il faut que la location, payée par les participants, soit au nom d'une association. Le Conseil donne son accord pour que ce soit au nom de notre association : cela participe au rayonnement de l'Église.
Virginie Bois accepte d’être la nouvelle « maîtresse de maison » de la Maison Paroissiale. Elle a rencontré  Pierrot et les locataires pour commencer à entrer dans cette mission.

                                                                                      Catherine Laguionie



Temple de Périgueux
Vendredi 7 juillet 2017à 20h30
L’âge d’or de la flûte baroque 
KIRNBERGER, C.P.E. BACH, BENDA, ABEL

ENSEMBLE LA MESSINOISE, Strasbourg.
Jean-François ALIZON, flûte baroque
Jean-Sébastien KUHNEL, luth et théorbe
Chantal BAEUMLER, viole de gambe

Caisse du soir


Au programme :

Johann Philipp Kirnberger
1721-1783
Sonate en do majeur pour flûte et basse
Adagio, Allegro, Minuetto

Carl Friedrich ABEL
1723-1787
Sonate pour viole de gambe et basse.
Adagio, Moderato.

Carl Philip Emmanuel BACH
1714-1788
Sonate pour flûte et basse en la mineur 
Andante, Allegro, Vivace

Sylvius Leopold WEISS
1687-1750
Suite en sol mineur pour luth
Prélude, Courante, Passepied, Canarie 

Franz Benda
1709-1786
Sonate en mi mineur pour flûte et basse
Largo, Allegro man non troppo, Presto

Carl Friedrich ABEL
1723-1787
Pièces pour viole de gambe seule 
Allegro, Allegro.

Carl Philip Emmanuel BACH
Sonate pour flûte et basse en sol majeur.
Adagio, Allegro, Vivace.


Ensemble La Messinoise

L’ensemble la Messinoise tire son nom d’une pièce de Jacques HOTTETERRE, musicien du roi Louis XIV et se situe dans le grand mouvement de redécouverte de la musique baroque qui a irrigué la vie musicale depuis une trentaine d’année. Son répertoire est constitué de musiques françaises, italiennes et allemandes du XVIIIe siècle, autour de Couperin, Philidor, Rameau, Telemann, Vivaldi, Carl Philip et J.Sébastien Bach. Retrouver une musique délicate et raffinée, lui redonner les couleurs mouvantes et pleines de charme qu’elle avait à l’origine, lui redonner sa force dansante, ses élans expressifs, a été le but que se sont donné son fondateur, le flutiste Jean-François ALIZON. Depuis 1999, la Messinoise s’est fait apprécier à de nombreuses reprises en Alsace, Lorraine, Suisse et Allemagne. Il est intervenu récemment en Suisse, en Picardie, à St Germain en Laye, à Paris, en Suisse, en Lorraine et en Bourgogne. Plusieurs tournées en Poitou et en Bretagne ont rencontré un public enthousiaste. Pour ce concert à Périgueux, l’ensemble allie les couleurs argentées de la viole de Chantal BAEUMLER, au son d’or du théorbe de Jean-Sébastien KUHNEL à la douceur de la flûte baroque.

Jean-François ALIZON  flûte traversière baroque

Après des études de piano et d’écriture musicale, à Strasbourg, il entre à la Schola Cantorum  de Bâle, où il travaille la  flûte à bec et la flûte traversière baroque avec  Hans-Martin LINDE.
De 1975 à 2007 professeur au Conservatoire de Strasbourg pour la flûte à bec et dès 1980 la flûte traversière baroque, et en 1990 la flûte traversière renaissance, et la flûte classique à 8 clés
Il a collaboré en  1980 à la création du Département de musique ancienne, en collaboration avec Kenneth Gilbert. Hors  Conservatoire, il a participé également à la création de l’AMIA, association strasbourgeoise pour la promotion de la musique sur instruments anciens.

Jean-Sébastien KUHNEL

a étudié le luth, le théorbe, la diminution et la basse continue avec Y. Imamura au C.N.R de Strasbourg, où il obtient une médaille d'or. Licencié en Musicologie, il est également titulaire du diplôme d'état de musique ancienne. Invité au sein de nombreuses formations telles que "Le Masque", le "Tourdion",  l'Orchestre Baroque de Francfort, le Bach Collegium de Stuttgart, l'ensemble vocal "Arcanes", il affectionne les productions lyriques ("Cantates Profanes" à l'Opéra du Rhin, "Le Bourgeois Gentilhomme" à l'Opéra de Lucerne, "Persée" à l'Opéra de Toronto, sous la direction de H. Niquet). Dans le domaine de L'Oratorio, on a pu l'entendre au côté de solistes tels que B. Schlick, Ph. Huttenlocher, H. Crook, I. Desrocher...

Chantal BAEUMLER  Viole de gambe

Après un premier prix de  flûte à bec au Conservatoire de Strasbourg, elle entre dans la classe de viole de gambe de Michel Holveck et y obtient son prix de viole de gambe et de musique de chambre. Elle a participé à de nombreux concerts principalement en Alsace et en  Lorraine,  tant en solo qu’en musique de chambre, et a eu l’occasion d’accompagner Marianne Muller et Monique Zanetti. Elle a fait partie de plusieurs ensembles comme le Tourdion, La Traditora, le  Décapole Consort, la Maîtrise de Colmar. Titulaire du  Diplôme d’état, elle enseigne la viole aux Conservatoires de Belfort et de Montbéliard.




Adresses utiles
Maison Paroissiale : Pierrot Munch (Port. 06 75 11 31 80)
40 rue Michel Roulland - 24000 Périgueux                05 53 53 09 83               epuf.perigueux@protestants.org
Présidente du Conseil Presbytéral : Stéphanie                                      
Trésorier : Julie                                      
Compte paroisse : Crédit Agricole N° non communiqué
Vous souhaitez faire un don, contacter: epuf.perigueux@protestants.org
Secrétaire - Archiviste : Catherine
Journal Ensemble : François
Entraide Protestante : Magali
Trésorière : Francine (pour les dons)
Animatrices École Biblique : Pâquerette  et Esther
                                                                                    r
Animatrice Catéchumènes : Marion
Temple : 20 bis rue Antoine Gadaud 24000 Périgueux
Toutes les infos sont sur le Blog de la paroisse : https://erfperigueux.blogspot.fr/

La CLEF, Bulletin de l’Église protestante unie de Périgueux. Prochain numéro en septembre 2017

Carnet
Nous avons proclamé la grâce de Dieu pour :

& Mme Charlotte  décédée dans sa 92ème année à Sarlat

& Mr Jean  décédé le 8 avril 2017, dans sa 98ème année à Paris et inhumé à Chantérac

Nous exprimons nos sincères condoléances aux familles et notre Espérance que ni la mort, ni la vie ne pourra nous séparer de l’Amour que Dieu nous a manifesté en Jésus-Christ.
Miguel est né le 5 mai à Saintes. Il fait le bonheur de ses parents, Anne-Sophie et Jean- Philippe  et de ses grands-parents, Nelly et Serge

Calendrier de Juin à septembre 2017

Juin
Juillet
Août
Septembre
3

3-4 : WE caté à Px






4
Culte de Pentecôte
2
Fête de la paroisse à Siorac de Ribérac
Pas de culte à Périgueux
6
Culte avec sainte Cène
3
Culte avec sainte Cène




7
21h00            Concert Gospell au temple. "The Glory gospel singers"


6
15h30 Etude biblique MP
20h Etude biblique œcuménique


10
Bible et jardin


7
15h30 Etude biblique MP






8
18h Culte à Montpon
7
20h30 Concert baroque au temple




11
Culte
9
Culte avec sainte Cène
13
Culte
10
Culte
15
12h30 à 13h30 Temple ouvert
13
Bible et jardin
17
Bible et jardin


16
20h30 Etude biblique MP
14
Fête du Pain à Mensignac - Célébration et stand œcuménique






15


16
16-17 Journées du Patrimoine. Le temple sera ouvert et présentera l’exposition « Luther »
18
Culte / école biblique
16
Culte
20
Culte avec sainte Cène
17
Culte avec sainte Cène
21
Culte à Raulhac chez les Struempler
20
Bible et jardin
24
Bible et Jardin


25
Culte
23
Culte avec sainte Cène
27
Culte
24
Culte


27
Bible et jardin




30
19h00 BBQ Caté
30
Culte


CULTE DE RENTREE :
1erOCTOBRE au temple

N.B.
Lorsque le lieu n’est pas précisé, c’est au temple de Périgueux
Lorsque l’heure n’est pas précisée, c’est à 10h30
MP : Maison Paroissiale 40 rue Michel Roulland à Périgueux
Les dimanches et fêtes sont en gras
Les dates sur fond grisé correspondent à des vacances scolaires
Cultes et événements particuliers
·         Mercredi21juin : .............. Journée chez les Struempler à Raulhac en Corrèze.
>  Départ de Périgueux à 10h
>  RV sur place à 12h30 : déjeuner (libre participation aux frais du repas).
>  Découverte du « centre de Raulhac » : lieu d’accueil de camps de jeunes dans une perspective chrétienne, écologique et communautaire
>  Culte dans la « cathédrale de verdure ».
> Retour prévu à Périgueux vers 18h.

·         Dimanche 2 juillet.... à Siorac de Ribérac : Fête de la paroisse : « Une Eglise de talents »

·         Dimanche 1eroctobre......... Culte de rentrée au temple.

Étude biblique Périgueux :
·         Mardi 6 juin ........................... 19h30 Étude biblique œcuménique à Périgueux:
                                                              Chez Ursula
·         Mercredi 7 juin...................... 15h30 à 17h à la Maison paroissiale.
·         Vendredi 16 juin:.................. 20h30 à 22h à la Maison paroissiale.

Cultes en dissémination
·         Mardi 6 juin............. Vergt.
·         Jeudi 8 juin............. Montpon.
·         Mardi 20juin à midi Ribérac - repas œcuménique.

Ecole Biblique :
·         Dimanches : 4 juin, 18 juin.......... Séances à 10h30, accueil à partir de 10h15 au temple.

Week-end Caté:
·         3 - 4 juin................... à Périgueux.4 juinBBQ fête de fin d’année chez Marion et Dominique

2 Concerts au temple cet été !
9 Vendredi 7 juillet à 20h30au temple (cf p. 11-12) . Entrée libre.
            Participation aux frais proposée
Trois musiciens baroques viennent à Périgueux et nous offrent un concert de très grande qualité :
Jean François Alizon, flûte traversière baroque, Jean-Sébastien Kuhnel, luth et Chantal Baeumler, viole de gambeont fondé l’ensemble La Messinoise à Strasbourg en 1990.
Ils nous offrent un moment musical exceptionnel avec des œuvres pour ces trois instruments de compositeurs de la fin du baroque : Abel, Weiss, Benda et C.P.E. Bach.

9 Lundi 7 août à 21h00........ Concert Gospell au temple. "The Glory gospel singers"
Plein tarif 19 € et tarif réduit15 €
Nouveau
Bible et jardin
Une série de rencontres conviviales proposées tout l’été !
Chez des personnes et des familles qui nous accueillent dans leur jardin.
Echanges informels autour de textes de la Bible en rapport avec le jardin et goûter offert par l’hôte.
Une occasion d’inviter des voisins, des amis, de la famille en visite, des connaissances…
Ouvert à tous sans restriction !  Pour les lieux et les dates, demandez au pasteur.

Pentecôte

Nous sommes à bout de souffle, Seigneur,
mais tu nous viens tout entier,
de toute ta force, de toute ta ferveur,
de tout ton Souffle brûlant…

Aide-nous à déchiffrer ta face incandescente
sur le visage de l’étranger ou l’étrangère !
Dis-nous comment accueillir autrui dans sa vérité,
dans sa langue et son langage,
dans ses ténèbres ou sa foi,
l’accueillir au cœur de ta silencieuse présence !

Apprends-nous comment laisser brûler
ce feu du dedans qui nous vient d’en haut
à chaque Pentecôte de nos vies,
comment laisser éclore cette tendresse des entrailles
qui pousse aux gestes les plus fous,
aux intercessions les plus audacieuses !

Dans l’étroitesse de nos demeures,
entre dans nos barricades les plus sacrées,
fais éclater ta Pentecôte, qu’elle nous donne un second souffle !
Viens toi-même intercéder en nous pour les êtres qui souffrent…
pour les êtres qui blessent et qui détruisent …
pour les êtres dont l’humanité est en danger…

Ô Dieu, donne Souffle à notre prière !



                                                                                           Pasteure Lytta Basset*
                                                                                           (Traces de vie)*



* Lytta Basset vient de publier « La source que je cherche » chez Albin Michel